C’est dans une salle du Tribunal de première instance de Dixinn pleine à craquer que les débats s’ouvrent sur le meurtre de notre confrère Elhadj Mohamed Koula Diallo, tué par balle le 05 févier 2016 aux abords du siège du principal parti de l’opposition guinéenne, l’UFDG. Au box des accusés, deux agents de la sécurité rapprochée du leader, Cellou Dalein Diallo : Amadou Sow et Alghassimou Kéita, rapportent les journalistes de Guineematin.com qui sont sur place.

Interrogé sur les circonstances de la bousculade exceptionnelle au siège de leur parti où ils étaient commis à la sécurité, Amadou Sow, un des agents affirme qu’ils ne sont qu’un appât du pouvoir qui veut atteindre le leader de l’opposition et sa famille. « Je n’ai rien à me reprocher », insiste l’agent mis en cause.

« Dans cette affaire, ce n’est pas moi qui suis visé ; mais, c’est le couple Dalein. Parce qu’à l’absence de mes avocats, Tamba Gabriel m’a dit qu’on a été préparé pour attenter à la vie de Bah Oury. Il m’a dit que moi je suis pauvre, que mes parents sont au village et qu’ils souffrent, alors que Cellou Dalein est riche et sa famille va bien », rapporte le jeune agent de la sécurité du chef de file de l’opposition guinéenne.

Poursuivant sa narration de son interrogatoire, Amadou Sow jure avoir été maltraité par un responsable de la Gendarmerie qui tenait coûte que coûte à lui extorquer des accusations contre le président de l’UFDG. « J’ai été torturé par Tamba Gabriel. La seule chose qu’il ne m’a pas faite, c’est de me braquer une arme. Tout ça pour que je dise ce que lui il voulait entendre ; et, c’est ce qu’il a fait à Algassimou Keita pour qu’il dise que j’avais une arme », a dit Amadou Sow, répondant aux questions de Me Emmanuel Bamba, avocat de la partie civile.

A rappeler que ce procès qui a commencé à 16 heures 50 minutes est dirigé par le président du tribunal, monsieur Mangadouba Sow avec comme procureur Mohamed Samoura.

A suive !

Du TPI de Dixinn, Ibrahima Sory Diallo et Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin