Comme chaque deux ans, l’Association des Jeunes pour le Progrès de Hérico (AJEPH) a élu son nouveau bureau hier, dimanche, 13 août 2017, à son siège, à Cosa, dans la commune de Ratoma. Créée il y a 17 ans (en 2000) par les ressortissants de Hérico (une des dix sous-préfectures de Lélouma), cette association vise à raffermir les liens d’amitié et de fraternité entre les populations de cette localité, a appris le reporter de Guineematin.com qui a assisté à cette élection.

Les ressortissants de cette sous-préfecture ont élu un nouveau bureau composé de neuf (9) membres, après avoir procédé à une campagne où chacun des candidats est passé devant les ressortissants de Hérico pour exposer son programme de société.

C’est après plusieurs discours que l’élection proprement dite a été organisée à bulletins secrets avec un effort de transparence.

Après le vote, Ibrahima Djigué Barry, membre de l’observation électorale s’est félicité de la transparence qui a caractérisé cette élection. « Le nouveau bureau qui est élu vient de tous les districts. Ce qui est déjà une bonne chose parce qu’avant, il n y avait que trois sur neuf. Je pense que ce bureau va mieux travailler parce que les discours qui ont été proclamés ici avant l’élection sont prometteurs et nous pensons que l’action suivra », a-t-il dit, tout en invitant le nouveau bureau à mobiliser les jeunes tant à Conakry qu’à Hérico.

De son côté, Mamadou Lamarana Diallo, membre du conseil consultatif et de contrôle de cette élection et également ancien président de ladite association, a dit sa volonté d’appuyer le nouveau bureau. « C’est sous ma présidence que la sous-préfecture de Hérico est allée remporter deux trophées à Lélouma. C’est cette équipe qui est aujourd’hui le FC Lélou. C’est pour vous dire qu’on fait le maximum pour conseiller les jeunes, chercher les moyens pour mettre à leur disposition, les orienter pour qu’ils puissent travailler. Et, nous serons là pour continuer cet appui ».

Seul candidat au poste de président de l’Association, Dr. Abdoulaye Diallo, médecin de formation, a dit sa joie de présider aux destinés de ce nouveau bureau. Pour lui, il y a beaucoup de défis à relever aujourd’hui dans sa sous-préfecture, notamment sur le plan sanitaire et éducatif.

« Cette année, nous avons eu zéro admis au BEPC. Nous avons aussi des problèmes sur le plan sécuritaire, il y a beaucoup de délinquants dans notre sous-préfecture. Donc, notre premier défi sera de faire en sorte que les jeunes se comportent de façon responsable à Hérico et nous allons aussi les aider dans leur apprentissage en faisant en sorte qu’ils aient des manuels scolaires et des enseignants qualifiés afin de pouvoir affronter les différents examens. Nous avons aussi améliorer le système de santé dans notre sous-préfecture parce que nous avons un centre de santé qui est presque non fonctionnel », a promis le nouvel élu.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél.: (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin