Les fortes pluies survenues dans la nuit de dimanche à lundi à Freetown ont fait des centaines de morts. Jusqu’à présent, les autorités guinéennes ne disposent pas d’informations sur la situation de nos compatriotes qui sont très nombreux à vivre dans ce pays voisin et frère.

Dans la matinée de ce mercredi, 16 août 2017, Guineematin.com a dépêché un de ses reporters au ministère des Affaires étrangères. Mais, ce département indique qu’il n’y a aucune information pour le moment. « L’ambassade de la Guinée en Sierra Léone n’a pas encore remonté des informations concernant nos compatriotes », a précisé à Guineematin.com le responsable du service communication du ministère guinéen des Affaires étrangères, à 11 heures 30.

Auparavant, le reporter de Guineematin.com qui s’est rendu à l’ambassade de la Sierra Leone à Conakry, sise au quartier Belle Vue, dans la commune de Dixinn. Mais, ses passages d’hier et de ce matin dans cette ambassade ne lui ont permis donné aucune information.

N’ayant pas pu être reçu hier, à cause de la célébration de l’Assomption, il a passé ce matin près d’une heure dans la salle d’attente de ladite ambassade, avant d’être informé que ni l’ambassadeur, ni aucun autre interlocuteur ne pouvait le recevoir.

L’envoyé spécial de Guineematin.com à Freetown, Ibrahima Sory Diallo

Pendant ce temps, le silence est total sur le sort des nombreux guinéens vivant en Sierra Leone et précisément à Freetown où il y a eu cette grave inondation.

Depuis hier, un reporter de Guineematin.com est dans la capitale léonaise pour mieux vous informer. Mais, c’est ce matin que notre envoyé spécial a pu commencer son reportage, notamment par l’hôpital de Connaught où il a relayé plusieurs interviews en direct sur notre page Facebook. Sur cette page, on apprend de notre journaliste, Ibrahima Sory Diallo, que les autorités ont permis à certains proches d’entrer dans la morgue pour pouvoir identifier les innombrables corps entassé à l’hôpital de Connaught…

A suivre !

De Kaloum, Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin