Poursuivie pour détention illicite de chanvre indien, la nourrice M’Mahawa Touré, âgée de 40 ans et célibataire, a été condamnée a 18 mois d’emprisonnement et à un million de francs guinéens d’amende. Cette décision a été rendue ce jeudi 17 août 2017 par le Tribunal de Première Instance de Dixinn, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Cette substance a été retrouvée au domicile de M’Mahawa Touré, le 24 juin 2017, à Enco5 dans la commune de Ratoma. Ce colis était composé de deux kilogrammes de chanvre indien, de 24 boules, d’une paire de ciseaux et des papiers légers.

La prévenue a été mise aux arrêts et déposée le même jour à la maison centrale. Interrogé à la barre par le président du Tribunal, Thierno Souleymane Barry, la prévenue n’a pas nié les faits. Seulement elle a laissé entendre qu’elle est malade et elle se traite avec ces feuilles.

« J’utilise le chanvre indien pour guérir ma maladie. J’avais un parent qui avait une maladie de pied, il a pris le chanvre indien, il est guéri. Comme moi aussi j’avais la même maladie, il m’a proposé de prendre ça. Et dès que j’ai pris, ça commencé à aller. J’ai fait ça tout juste, parce que je voulais ma santé, pas pour autre chose », a expliqué la prévenue.

M’Mahawa Touré a fait comprendre que c’est un Léonais qui la ravitaille et ce dernier l’a conseillée de ne pas fumer les feuille, mais de les bouillir et boire. « C’est un Léonais qui m’envoie le chanvre indien. C’est avec ça que je me soigne. Il m’a dit de ne pas fumer, mais de bouillir et boire. Et, c’est ce que je faisais », a-t-elle ajouté.

Le procureur Alsény Bah a, dans ses réquisitions, demandé au tribunal de la condamner à 3 ans d’emprisonnement et 5 millions d’amende.

Quant à la défense, elle plaide coupable et demande au tribunal d’être clément à l’égard de sa cliente. «Je plaide Coupable et je demande au tribunal d’être clément car la prévenue vient juste mettre un bébé au monde », a di l’avocat.

Lors de la délibération, la malheureuse a été condamnée à 18 mois d’emprisonnement ferme et au payement d’une amende d’un million de francs guinéens.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin