Une boutique appartenant au richissime homme d’affaires Diallo Sadakaadji a été cambriolée la nuit dernière au Grand Hôtel de l’Indépendance de Conakry, au cœur de Kaloum. Un reporter de Guineematin.com dépêché sur les lieux s’est heurté à un refus catégorique de toute communication des agents de la sécurité, préoccupés par cette mauvaise publicité pour eux.

La boutique cambriolée se trouve juste au rez-de-chaussée, la première porte à gauche, côté jardin, à 3 mètres des ascenseurs. Sur le sol, on voit des débris de verres, une serrure métallique couleur argent. Les places où étaient disposés les bijoux ne contiennent plus rien.

Les agents de sécurité, visage grave, ne veulent pas que l’affaire s’ébruite. « Pour le moment, c’est à huit clos. Vous pouvez disposer », a lancé au journaliste de Guineematin.com celui qui fait office de chef.

Des agents de la police et la gendarmerie sont déjà passés sur les lieux pour faire le constat. A quel hauteur se situé la perte ? Que faisaient les agents de sécurité qui y ont passé la nuit ? C’est à ces questions et à bien d’autres que les enquêteurs vont tenter de répondre.

A rappeler que la victime, Elhadj Amadou Oury Diallo, dit Diallo Sadakadji est un riche homme d’affaires guinéen originaire de la préfecture de Labé. Après avoir ouvertement soutenu le président de l’UFDG contre le candidat du RPG-en-ciel, l’homme d’affaires a retourné sa veste et est désormais avec le professeur Alpha Condé pour lequel il s’était engagé en campagne contre son ancien ami, Cellou Dalein Diallo.

Enfin, Guineematin.com apprend que le Directeur Général du Grand Hôtel de l’Indépendance (Novotel) est absent de la capitale guinéenne. Mais, la question persistante est celle de savoir comment imaginer un cambriolage dans un hôtel doté de deux cordons de sécurité ?

Nous y reviendrons !

Alpha Mamadou Diallo depuis le Grand Hôtel de l’Indépendance pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin