L’argent de la présidence partagé à Dar-Es-Salam : 28 millions pour les victimes de Dalaba, 21 pour Gaoual et 14 pour Mali

Comme on le sait, le drame de Dar-Es-Salam n’a laissé aucun guinéen indifférent. Quelques heures seulement après l’éboulement, le chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé s’est personnellement rendu sur les lieux pour constater les dégâts et témoigner de sa solidarité aux familles des victimes. Après avoir annoncé la gratuité des soins offerts aux blessés, le président de la République a offert soixante millions de francs guinéens (60 000 000 GNF) aux familles des neuf personnes qui ont perdu la vie dans ce drame, a appris Guineematin.com sur les lieux.

Egalement, Ibrahima Kassory Fofana, ministre d’Etat à la présidence chargé des investissements et de partenariats public privé, a offert trois millions de francs guinéens (3 000 000 GNF).

Et, dans la matinée de ce jeudi, 24 août 2017, les responsables du quartier, se voulant totalement transparents dans cette affaire, ont procédé à une répartition de ces 63 millions entre les trois familles des neuf personnes qui ont perdu la vie dans ce drame. De façon mécanique, le montant (63 millions) a été divisé par le nombre de défunts (9). Ce qui a donné sept millions par personne.

Ainsi, les deux représentants de la famille de Dalaba ont reçu 28 millions (4 victimes), ceux de Gaoual (3 victimes) 21 millions et ceux de la préfecture de Mali 14 millions pour les deux victimes.

A rappeler que plusieurs autres personnalités ont également fait des gestes en faveur de ces victimes qui ont évidemment tout perdu et qui ont énormément besoin de notre générosité !

Hier, c’est Hadja Halimatou Dalein Diallo qui a été la porte parole de son époux auprès des familles éplorées. Elle avait alors remis plusieurs dons offerts par le président de l’UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo, au nom de l’ensemble des responsables et militants de son parti.

Et, ce jeudi-même, c’est l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC) et l’Association des Femmes Journalistes de Guinée (AFJG) qui ont apporté leur aide aux trois familles victimes de ce sinistre.

Enfin, monsieur Sidya Touré, Haut Représentant du chef de l’Etat et président de l’UFR, a été l’une des premières personnalités à se rendre sur le lieu du drame le mardi. De son côté, absent du pays, le président du PEDN, Lansana Kouyaté, a publié un communiqué par lequel il a exprimé ses sentiments de profonde tristesse et présenté ses condoléances aux famille éplorées.

Prions pour le repos des disparus et le rétablissement des blessés.

A suivre !

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS