C’est aux environs de 17 heures que le corps sans tête d’une femme a été découvert au secteur Fello dans le district de Garki, sous-préfecture de Popodara, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture de Labé.

Selon le vice-maire de la Commune Rurale de Popodara, Aboubacar Alkali Diallo, ce corps humain sans tête était en état de décomposition quand il a été découvert.

« C’était difficile de reconnaitre l’identité et l’origine de la victime. C’est à travers des signes particuliers que certaines femmes ont reconnus le corps de Diouhé Bhoye Diallo âgée de 70 ans et mère de Cinq enfants. Elle vivait seule dans une maison à trois pièces » annonce le Vice-maire de Popodara.

La famille de la victime, quant à elle, explique que Diouhé Bhoye Diallo avait deux fils qui tous déréglés mentaux. L’un était immobilisé à domicile et l’autre se promène à travers la Sous-préfecture. Dalleurs, ce dernier avait agressé physiquement, tout dernièrement, sa maman avec un couteau et les traces de blessures cicatrisées sont encore visibles sur son corps. Mais, pour le moment, rien ne prouve qu’elle a été tuée par son fils.

Suite à l’expertise sur le corps de la victime, le médecin légiste de l’hôpital de Labé, Dr Amadou Mouctar Diallo a dégagé le constat selon lequel la vielle a été tuée quelque part avant d’être déposée là où on a retrouvé son corps sans tête. Car, aucune goutte de sang n’était visible sur les lieux.

En présence des services de sécurité, les autorités sous-préfectorales ont remis le corps aux sages du secteur pour procéder à l’inhumation, aux environs de 20 heures.

C’est seulement, ce samedi, 26 août 2017, que la tête de la victime a été retrouvée à quelques mètres de l’endroit où le corps avait été déposé.

Il faut rappeler qu’en un seul mois, six corps sans vie ont été découvert dans la préfecture de Labé. Et jusque-là, aucun suspect n’a encore été arrêté.

De Labé, Alpha Boubacar DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin