La session extraordinaire portant sur l’examen de la loi des finances rectificative 2017 a effectivement démarré ce lundi, 28 août sous l’égide du Président de l’Assemblée nationale, l’honorable Claude Kory Kondiano, a constaté sur place Guineematin.com à travers son équipe de reporters.

Sur les 113 inscrits, 70 ont répondu présents et 21 ont été déclarés absents contre 22 excusés. Mais, ce n’est pas tout ! Parmi les absents, il y a d’importantes figures allant du Premier ministre Chef du gouvernement aux responsables de la société civile en passant par les présidents des institutions républicaines, le chef de file de l’opposition, le corps diplomatique et consulaire, les chefs militaires, le gouverneur de la ville de Conakry.

L’autre absence et non des moindres est celle du représentant du Chef de l’Etat en la personne d’Elhadj Mohamed Lamine Fofana, ministre conseiller à la présidence chargé des relations avec la présidence de la République.

Avant d’introduire son discours de circonstance, le Président du parlement a donné les raisons de cette absence. « Le représentant du Chef de l’Etat devrait faire une déclaration, mais il est au Canada pour un contrôle médicale », a-t-il précisé.

Les travaux de cette extraordinaire ont démarré après une minute de silence observée à la mémoire des victimes de l’éboulement du dépotoir de la Minière en Guinée, du drame de la Sierra Léone, du décès du Président de l’Assemblée du Burkina Faso, du décès de l’Honorable Diafodé Kamano et du cameraman de l’Assemblée nationale, Mohamed Camara.

Dès demain mardi, la réunion du Bureau et la Conférence des présidents sont convoquées pour établir un calendrier de travail, a annoncé le secrétaire général de l’Assemblée nationale, Dr. Mohamed Bérété.

Interrogé par Guineematin.com sur l’absence de ces personnalités à l’entame de cette session extraordinaire, Dr Mohamed Bérété, a souligné qu’elles n’étaient pas invitées. « Ces personnalités étaient toutes informées par communiqué, mais la solennité de cette session, n’exige pas leur présence et elles n’étaient donc pas invitées », a conclu Dr Bérété.

Depuis l’Assemblée nationale, l’équipe de Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin