Limogé par le président de la République, le 23 août dernier, Siaka Barry, désormais ancien ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, a passé le témoin ce jeudi, 31 août 2017, a son successeur Sanoussy Bantama Sow, sous la présidence du secrétaire général du Gouvernement. Organisée au musée national de Conakry, sous une haute sécurité, cette cérémonie de passation de service a connu la participation de plusieurs membres du gouvernement, des cadres du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel et des artistes, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

C’est le ministre sortant Siaka Barry qui a été le premier à s’exprimer. Dans sa communication, monsieur Barry a commencé par rendre hommage aux artistes qui ont porté haut les couleurs nationales de la Guinée à travers leurs œuvres artistiques ; mais, qui ont été arrachés à notre affection.

Ensuite, l’ancien ministre a cité quelques résultats obtenus depuis sa nomination à ce département, le 4 janvier 2016. « Nonobstant certaines difficultés, nous avons à notre prise de fonction mis notre démarche sous le sceau de ce que nous avons appelé à l’époque les trois T : le T du travail, le T de la transparence et le T de la traçabilité (….). Nous avons procédé, pendant ces 20 mois, à l’élaboration du projet de loi sur la préservation et la protection du patrimoine culturel national déjà adopté par l’Assemblée nationale ; l’élaboration du projet de loi sur l’éducation physique et du sport en étude à l’Assemblée nationale ; l’organisation des états généraux de la culture dans les huit (8) régions administratives du pays pour l’élaboration d’une nouvelle politique culturelle nationale ; l’organisation du 15ème festival national des arts et de la culture ; le lancement et l’exécution du projet en cours de Conakry capitale mondiale du livre ; le démarrage des travaux de restauration du mausolée de la Camayenne ; l’inventaire des danses, des rythmes et des perquisitions de la Guinée en cours de réalisation ; l’organisation pour la première fois du tour cycliste de la Haute Guinée ; l’organisation des jeux régionaux de Boké en 2016 ; l’achèvement de deux bibliothèques nationales ; la rénovation du stade du 28 septembre », a-t-il entre autres cité, précisant que jamais notre pays n’avait engrangé sur le plan sportif autant de médailles et de victoire pendant ces 20 derniers mois de sa gestion.

En souhaitant pleins succès à son remplaçant, Siaka Barry a ténu à adresser un message clair au président de la République et à la jeunesse guinéenne.

« Je lui demande (Alpha Condé, Ndlr) une vigilance renforcée et cette vigilance doit être de mise face à cette bande de brigadiers à la recherche permanente de strapontins qui rôdent souvent et malicieusement autour de nos chefs, tentant ainsi de les attirer vers des chemins risqués et incertains pour le pays. Ceux-là se jouent de notre stabilité, ils se jouent de notre quiétude, ils se jouent de la paix sociale (…). Jeunesse de Guinée, inscrivez-vous dans la mission redynamiser notre nation… jeunes de Guinée, levez vous pour remplir votre part de mission », a notamment lancé Siaka Barry.

De son côté, monsieur Sanoussi Bantama Sow, Ministre entrant de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, a exprimé sa gratuite au président de la République pour la marque de confiance placée en sa personne pour occuper ce département.

Selon Bantama Sow, sa vision est que ce ministère qu’il dirige à partir d’aujourd’hui contribue efficacement au développement durable de la Guinée. Pour cela, il a promis entre autres : « d’attacher du prix à la formation, j’en fais un point d’honneur (…). Mon combat sera de tout mettre en œuvre pour que le sport, la culture et le patrimoine historique soient au devant de la scène tant au niveau national qu’international ! La rigueur sera mon cheval de bataille ; car, je ne ménagerai aucun effort pour mettre en place une administration sportive et culturelle efficace avec tout ce que cela comporte comme exigence ou contraintes. C’est pourquoi, il faudrait s’atteler dès maintenant à certaines actions prioritaires dont entre autres : impulser le COCAN pour répondre efficacement aux exigences de la CAN 2023 ; la mise en place d’une administration déconcentrée et efficace. Je vais mettre des inspections régionales, mettre des directions préfectorales et des directions communales », a entre autres promis le nouveau patron du Ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin