Trafic de drogue en Guinée : les 5 chauffeurs, les 2 boules de chanvre et les agents de la police

Alpha Ibrahima Bah et quatre autres personnes ont comparu, ce mercredi 30 août 2017, au Tribunal de Première Instance de Dixinn où le procureur a requis contre eux une peine de 6 mois d’emprisonnement. Tous chauffeurs de profession, ils sont poursuivis pour détention et consommation de chanvre indien, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Cette bande a été interpellée le 18 août dernier à Sonfonia, dans la commune de Ratoma par les agents de la Brigade Anti Criminalité (BAC) numéro 13. Détenus à la maison centrale depuis cette date, leur procès a démarré ce mercredi.

Devant le tribunal, ils ont tous nié les faits pour lesquels ils sont poursuivis. Ils disent avoir été arrêtés dans un bar appelé « 24 heures chrono », amis qu’ils ne détenaient pas de chanvre indien. « Ils nous ont pris dans le bar où on buvait de l’alcool. Ils nous ont fouillés en nous demandant de l’argent. Et comme on a refusé de donner l’argent, ils nous ont déposés à la maison centrale en faisant sortir les deux boules de chanvre pour dire qu’elles sont à nous. Aucun parmi nous ne détenait du chanvre indien », ont expliqué ces cinq prévenus devant la présidente du tribunal, madame Fatoumata Camara.

Par ailleurs, les prévenus ont même chargé les policiers qui, selon eux, détenaient les boules de chanvre. « Dès qu’ils nous ont présenté les deux boules, nous leur avons demandé de nous montrer la personne qui détenait les deux boules parmi nous. Ils ont refusé. Cela veut dire que c’est eux-mêmes qui détenaient ces boules », ont-ils répété à tour de rôle à la barre.

Dans ses réquisitions le procureur Alsény Bah soutient que ce groupe était en train de consommer du chanvre indien lorsque la BAC 13 les a arrêtés. « C’est pourquoi, je demande au tribunal de les condamner chacun à 6 mois d’emprisonnement », a requis le procureur.

La défense quant à elle, par la voix de maître Halimatou Camara, demande la relaxe pure et simple pour délit non constitué.

Ainsi, le dossier a été renvoyé au 6 septembre pour la délibération.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS