Le Ministre des Sports, de la Culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow a présidé l’ouverture d’un atelier de formation des équipes techniques pour l’inventaire général du patrimoine culturel guinéen. Organisé dans la salle du 28 septembre du Palais du Peuple, cet atelier de 3 jours vise à outiller les cadres techniques de la Direction nationale du Patrimoine Culturel et Historique sur la recherche et la préservation du riche patrimoine culturel guinéen, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans son discours de circonstance, Aboubacar Sidiki Condé, Directeur national du Patrimoine Culturel et Historique, a délimité ce travail. « Dans un premier temps, il faut dire que cette opération d’inventaire concerne le patrimoine culturel immobilier ; c’est-à-dire, les monuments historiques, les paysages culturels, les sites et tous les éléments mobiliers qui peuvent être associés à la gestion de ces biens immobiliers. Donc, c’est à la fois les grottes, les architectures traditionnelles, l’architecture vernaculaire… Bref, tout ce qui constitue le patrimoine immobilier culturel », a-t-il expliqué.

De son côté, Sanoussy Bantama Sow, Ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique a venté le riche patrimoine culturel dont dispose notre pays. Mais, selon lui, ce patrimoine culturel (grottes préhistoriques, forêts et mares sacrées) est menacé de disparition, à cause des actions néfastes de la nature et des hommes. « Pour freiner ces nombreuses menaces et surtout profiter des avantages qu’offre l’exploitation de ces immenses potentialités du patrimoine en tant que secteur porteur de croissance, pourvoyeur d’emploi et facteur de cohésion sociale, il est indispensable aujourd’hui que ces biens culturels soient inventoriés, protégés, promus et valorisés en vue de leur insertion dans les circuits touristiques nationaux et internationaux », a-t-il indiqué.

C’est justement pour cela, a ajouté le ministre, que « le gouvernement guinéen, sous la direction du président de la République, le professeur Alpha Condé a inscrit la valorisation du patrimoine culturel et historique comme l’un des secteurs prioritaires de sa politique de développement. Cette volonté s’est récemment traduite par la mise en place d’un cadre institutionnel adéquat qui a débouché sur la promulgation le 09 novembre 2016 de la Loi sur la protection et la valorisation du patrimoine culturel national et la programmation de l’inventaire général des paysages culturels, sites et monuments historiques au titre des actions prioritaires de 2017 », a-t-il expliqué.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin