Depuis l’annonce de la signature, le mardi dernier, 05 septembre, d’un Accord Cadre de financement des projets d’infrastructures prioritaires de 20 milliards de dollars US sur la période (2017-2036) entre la Chine et la Guinée,  nos compatriotes se perdent dans la commentaires. Evidemment, chacun a son opinion !

Au moment où certains applaudissent cet accord, d’autres estiment que des « cadres véreux » du régime Alpha Condé ont finalement réussi à vendre la terre de nos ancêtres que d’autres qu’ils estiment plus patriotes avaient protégé jusqu’à maintenant… « Le Pire est qu’on ne partagera pas équitablement cette manne. Puisque certains vont détourner cet argent, on aurait mieux fait de partager ces vingt milliards entre les douze millions de guinéens et arrêter de nous faire miroiter des fausses promesses », lance un compatriote.

Joint au téléphone dans la matinée de ce samedi, 09 septembre 2017, Mamadou Taran Diallo, président de l’Association Guinéenne pour la Transparence (AGT) a souhaité que les autorités guinéennes publient d’abord cet accord pour permettre à chacun de se faire une bonne lecture.

« Vous comprendrez que je ne puisse pas réagir sur les réactions, les avis et commentaires des uns et des autres », a dit monsieur Diallo, qui pense que tous les Guinéens devraient d’abord attendre de lire et bien comprendre cet accord avant de donner leurs opinions.

Seulement, le président de l’Association Guinéenne pour la Transparence (AGT) a quand même partagé l’inquiétude de tous ceux qui redoutent des détournements, de la corruption et a alors appelé chacun à jouer sa partition au moment de la mise en œuvre de cet accord.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin