La Société des Eaux de Guinée vient de doter la SIG-Madina en eau potable, un quartier situé dans la commune de Matam, sevré d’eau depuis près de dix ans. Ce vendredi, 08 mars 2017, à l’occasion d’une rencontre avec les responsables de la SEG, les populations bénéficiaires ont exprimé leur joie et promis de payer leurs factures à temps, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Dans son discours de circonstance, Elhadj Mohamed Diakité, inspecteur de télécommunication et président du conseil de quartier a dit sa joie de voir enfin l’eau couler de son robinet après dix ans ! « Imaginez-vous quelqu’un qui a eu faim pendant un mois seulement, comment il va résister ? Nous, nous avons résisté pendant près de 10 ans ou un peu plus. Vous savez ? Nous les commerçants (Madina, Ndlr), notre situation est particulière ; nous sommes toujours fortement facturés. Donc, on nous vendait ici un bidon d’eau à mille francs. Un père de famille comme moi qui utilise abondamment d’eau, imaginez combien cela me coûtait par mois par an ? Aujourd’hui, nous avons de l’eau, nous ne pouvons que remercier les responsables de la SEG, particulièrement le Directeur général, monsieur Diallo. Nous les remercions pour avoir prêté une oreille attentive à nos doléances », a-t-il dit.

S’adressant aux citoyens de son quartier, monsieur Diakité a parlé de la nécessité de payer les factures pour permettre à la société des eaux de Guinée de continuer la fourniture d’eau de manière ininterrompue. « Prenons le minimum, un travailleur a moins 10 personnes à nourrir. Pour payer ces travailleurs, ce sont les facteurs que nous donnons à la SEG, qui permet aussi de rémunérer ses travailleurs. Nous n’avons pas manqué de faire cette sensibilisation ; finalement, elle a été comprise, la bonne frange de la population a promis de payer sa facture », a-t-il rassuré.

Comme le chef du quartier, plusieurs citoyens rencontrés sur place ont témoigné avoir effectivement reçu de l’eau dans leurs robinets. C’est le cas de madame Rouguiatou Diallo, domiciliée à la SIG-Madina : « Depuis que nous sommes arrivés ici, nous n’avons jamais eu de l’eau à la pompe. Mais, il y a à peu près deux semaines, il y avait de l’eau chez nos voisins ; donc, mon beau frère a jugé nécessaire de ramener l’eau chez nous aussi. Avant, on achetait un bidon à mille francs ; et, parfois, on n’en trouvait même pas. Ce qui fait qu’on était obligé de puiser de l’eau au puits. Donc, maintenant que nous avons de l’eau, ça nous fait beaucoup plus d’économie », a-t-elle expliqué.

Dans son discours-réponse, monsieur Thiam Mamadou, Directeur régional de la SEG a précisé que la société a engagé beaucoup d’actions dans le quartier SIG-Madina comme d’ailleurs dans plusieurs autres quartiers de la capitale. Il a rappelé d’ailleurs que la mission principale de la SEG est de fournir de l’eau à toute la population et c’est dans l’atteinte de cet objectif qu’elle a donné l’eau à ce quartier.

« En matière clientèle, c’est un quartier qui a au moins 1 200 clients… Les moments passés, on ne pouvait facturer qu’une dizaine de clients ; aujourd’hui, presque tout le quartier commence à avoir de l’eau. Quand nous avons procédé à la dernière facturation, il y a 50% de la clientèle qui a été facturée », a-t-il révélé.

Cependant, monsieur Thiam a informé que la SEG est confrontée à certaines difficultés sur le terrain à cause de la vétusté de certaines installations à la SIG-Madina. « Imaginez-vous un quartier qui est resté des années et des années sans avoir de l’eau. Donc, la tuyauterie est complètement gâtée, tout est coupée, aplatie. Nous avions une équipe technique en place qui sillonne tous les jours dans le quartier pour pouvoir normaliser nos installations. Ce que nous avons à lancer comme appel à la population, c’est de venir en aide par rapport au paiement des factures », dit-il, ajoutant que cela permettra à la SEG de bien fonctionner.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin