Le sous-préfet de Korbé, localité située à 11 km à l’Est du Chef-lieu de la préfecture de Lélouma, dans la Région Administrative de Labé, habite une résidence de fonction installée au milieu d’une herbe sauvage avec tous les risques d’y laisser sa vie par morsure de serpents possibles, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Interrogé dans la matinée de ce dimanche, 10 septembre 2017, sur cette situation d’insalubrité de sa résidence de fonction, l’actuel sous-préfet de Korbé, Idrissa Bah a avoué à Guineematin.com son impuissance face à l’inertie des autorités communales.

« L’assainissement et l’entretien de la Résidence de fonction du sous-préfet reviennent à la Commune », s’est-il défendu en promettant de relancer le maire et le conseil communal dans les meilleurs délais.

Se prononçant sur la même question, Mamoudou Kourouma, sous-préfet de Lâfou, toujours dans la préfecture de Lélouma a confirmé la version de son homologue de Korbé.

« Le préfet de Lélouma a récemment diffusé une circulaire, invitant les maires relevant de sa juridiction géopolitique à assainir et entretenir les édifices publics construits dans leurs collectivités respectives. Cette lettre circulaire a été envoyée il y a de cela 2 mois ».

Autant dire alors que cette situation d’insalubrité regrettable dans laquelle vit l’actuel sous-préfet de Korbé, Idrissa Bah dénote d’un climat de mauvaise collaboration qu’il entretient avec son conseil communal.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin