Ce lundi, 11 septembre 2017, la représentation nationale se retrouvera en séance plénière pour débattre et voter, dans le cadre de la session extraordinaire débutée le 28 août, la loi de finances rectificative 2017, suivie de l’accord de prêt du fonds koweitien relatif à la réhabilitation de la route Gueckédou-Kondébandou ; de l’accord de financement de l’IDA relatif au financement supplémentaire pour la gouvernance économique ; de l’accord de financement de l’IDA relatif au projet urbain d’adduction d’eau ; de l’avenant N°1 des conventions de la CBK et celui de la compagnie de Bauxite de Dian Dian (COBAD), signés entre la Guinée la société Ruski ALUMINI Management (Rusal), pour l’exploitation des gisements de bauxites de Kindia et de Dian Dian.

Si le programme adopté la semaine dernière reste inchangé, cette plénière démarrera à midi. Mais d’ores et déjà, des voix s’étaient élevées le jeudi, lors de l’adoption du programme de travail pour demander le renvoi à la prochaine session des deux avenants de Rusal.

Certains députés, interrogés par Guineematin.com au sortir de l’hémicycle, n’avaient pas caché leur intention de voter contre ces deux textes, justifiant un problème de calendrier très réduit consacré à l’étude de ces deux avenants, quoi que introduits par le Président de la République en procédure d’urgence.

Cependant, chez les députés de la majorité et notamment les membres de la commission des mines, il n’y a guère de suspens. Les deux textes doivent être approuvés pour encourager Rusal dans ses investissements « lourds » dans le secteur minier guinéen.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin