Très tôt, ce vendredi 15 septembre 2017, les autorités préfectorales et régionales de l’éducation de Kindia, accompagnées d’une délégation du département de tutelle, se sont rendues à l’école primaire de Manquepas, au collège Tafory et au groupe scolaire privé Stéphane plus. La démarche visait à lancer officiellement la rentrée des classes. Pour cette première journée, le constat révèle une rentrée timide avec plus d’enseignants que d’élèves dans les différents établissements visités, a constaté sur place Guineematin.com, à travers son correspondant.

C’est une rentrée très morose à Kindia. Un petit nombre d’élèves a répondu à l’appel pour cette rentrée.
Le directeur préfectoral de l’éducation de Kindia, Ousmane Aissata Camara affirme qu’aucun retard ne sera accusé pour cette année, donc il est temps pour tous les élèves de se présenter à l’école. Il s’est également réjoui de voir que les enseignants de sa préfecture ont tous leurs préparations en main pour la bonne marche des cours. Il a par ailleurs souhaité au nom des enseignants, des parents d’élèves et de l’intersyndicale de l’éducation, une très bonne rentrée scolaire.

Selon l’inspecteur régional de l’éducation de Kindia, toutes les dispositions sont prises pour assurer l’évolution normale des cours. « Aujourd’hui, la reprise est timide de la part des élèves, mais il y a un engouement total au niveau de l’encadrement scolaire. Il faut que les parents acceptent de libérer les enfants pour venir suivre les cours, surtout pour les élèves des classes d’examen parce que chaque jour compte », a dit Thiapato Barry.

Pour des raisons de moyens financiers chez les parents, plusieurs élèves se sont présentés dans les écoles sans leurs tenues. A en croire une mère de famille, c’est une obligation pour chaque parent de conduire maintenant son enfant vers le chemin de l’école. « Je suis venue inscrire mon enfant d’abord, après je vais m’occuper de la tenue et le reste des fournitures, si non financièrement, ça ne va pas. Mais, on ne peut rien, c’est une décision de l’autorité », explique Kadiatou Touré.

A rappeler que pour cette première journée de la rentrée scolaire à Kindia, la lecture d’une page du livre le manguier a été faite autours du mat à l’intention des élèves qui ont répondu à l’appel. Une façon pour les autorités éducatives d’encourager les élèves à lire.

De Kindia Mamadouba Sylla Guinéematin.com

Tél. : 623 78 43 73

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin