Après les préfectures de Boké en 2012, N’Zérékoré en 2013 et Mamou en 2015, la préfecture de Kankan avait reçu la promesse d’abriter la fête tournante de l’indépendance en 2016. Ce qui n’a pas été le cas. Et, pour cette année, aucune annonce officielle n’a encore été faite par le Gouvernement à seulement deux semaines du 2 octobre 2017. Par la voix de sa première autorité préfectorale, le Nabaya est déjà prêt à accueillir cette fête, a appris Guineematin.com, via son envoyé spécial.

En effet, deux ans après la date prévue pour la célébration de la fête de l’indépendance dans la préfecture de Kankan, le doute plane encore pour cette année 2017. Même si les infrastructures prévues à cet effet ne sont pas totalement achevées, nombreux sont ceux qui pensent que la célébration se fera à Kankan. Toute chose qui permettrait aux citoyens du Baté d’accéder aux infrastructures comme les marchés, la maison des jeunes et les gares routières.

Rencontré à ce sujet, le préfet de Kankan a précisé que cette décision n’émane pas de lui, mais du président de la République. « Si c’est dans la logique, la fête de l’indépendance sera fêtée dans le Nabaya. Mais, il faut signaler que cette décision ne sera pas prise par moi ; mais, par professeur Alpha Condé. Il sera le seul à prendre cette décision », a dit le préfet Aziz Diop lors d’un entretien avec l’envoyé spécial de Guineematin.com à Kankan.

En attendant, le préfet a rassuré que la ville de Kankan et les douze sous-préfectures sont déjà prêtes à accueillir la Guinée puisque la presque totalité des infrastructures ont déjà été rendues par les entreprises et toutes les ressources humaines sont déjà mobilisées.

« Je réitère que nous sommes déjà prêts à organiser la fête du 2 octobre cette année. Même si on nous dit que c’est demain, les Kankanais sont fin prêts. Les ressources humaines, nous en disposons suffisamment. On aura juste besoin des ressources financières pour tout mettre en place. On doit aux entreprises qui ont réalisé ces édifices ; donc, il faut solder », a ajouté le préfet de Kankan.

Aziz Diop demande au chef de l’Etat, le professeur Alpha, de bien vouloir accorder à la préfecture l’honneur d’abriter la célébration de cette fête du 2 octobre 2017, afin que les citoyens puissent accéder aux infrastructures réalisées.

Nous y reviendrons !

De Kankan, Mouctar Barry envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : 621 607 907

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin