Comme annoncé précédemment sur Guineematin.com, l’opposition républicaine a battu le pavé ce mercredi 20 septembre 2017. Cette marche du carrefour Cosa à l’esplanade du stade du 28 septembre de Dixinn a mobilisé une foule immense de militants et sympathisants de l’opposition républicaine. La démarche visait à « réclamer l’application des accords et la mal gouvernance actuelle de notre pays », a constaté Guineematin.com, à travers ses reporters déployés sur le terrain.

Du carrefour Cosa, (commune de Ratoma) à l’esplanade du stade du 28 septembre, à Dixinn, c’est une marée humaine qui battu le macadam pour exprimer son désaccord avec la « manière dont notre pays est gouverné ».

Autour du chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, on notait la présence des leaders d’autres formations tels que Papa Koly Kourouma (GRUP), Makanéra Kaké (FND), Aboubacar Sylla (UFC), Dembo Sylla (UGD), Abdoulaye Kourouma (RRD), Diabaty Doré (RPR) ainsi que des représentants des NFD et de l’UMP. Durant tout le parcours, aucun incident n’a été signalé.

Cependant, comme c’est souvent le cas, de nombreux jeunes motards roulaient à tombeau ouvert au grand dam des organisateurs.

A l’esplanade du stade du 28 septembre de Dixinn, de nombreux discours ont été tenus par les hommes politiques.

Tous, comme ils savent bien le faire, ont tiré à boulets rouges sur la gouvernance actuelle de notre pays. Les uns ont dénoncé « la corruption, les marchés de gré à gré, l’état des routes…caractéristiques du système, qui doit être détruit », selon les mots de Papa Koly Kourouma.

D’autres ont dénoncé le non respect de l’accord politique inter-guinéen du 12 octobre 2016.

La rencontre s’est achevée sans incidents à Dixinn.

Nous y reviendrons !

De retour de Dixinn, Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin