Nous sommes à quelques heures du huitième anniversaire du massacre du 28 septembre au stade de Dixinn. Huit ans après, les victimes et leurs parents attendent toujours de voir les responsables de cette tragédie traduits devant les tribunaux pour répondre de leurs actes. Certains se disent même peinés aujourd’hui, après les nombreuses annonces de la tenue d’un procès faites par le ministre de la justice mais qui tardent à se réaliser, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Selon madame Asmaou Diallo, présidente de l’AVIPA (Association des Victimes, Parents et Amis du 28 septembre), jointe au téléphone dans la matinée de ce mercredi 27 septembre 2017, sa peine est aujourd’hui grande. « C’est avec peine que ce huitième anniversaire arrive pour les victimes et les parents des victimes de ce qui s’est passé au stade. Nous sommes peinés de voir que jusqu’à ce jour les instructions ne sont pas achevées. Nous ne savons pas on est à quel niveau réellement », a-t-elle expliqué.

Par ailleurs, la présidente de l’AVIPA estime que sa déception est grande puisque qu’en début d’année, le ministre de la justice avait annoncé urbi et orbi que le procès se tiendrait avant la fin 2017. Mais, on est loin du compte. C’est pourquoi, madame Asmaou Diallo interpelle les autorités.

« Qu’on nous aide à ce que la lumière soit faite dans cette affaire. Imaginez ce que les gens ressentent aujourd’hui. Ces héros qui sont morts au stade, c’était pour rendre le pouvoir aux civils. C’est grâce à ce sacrifice qu’on en est là aujourd’hui. J’interpelle l’Etat de tout mettre en œuvre pour qu’il y ait enfin le procès dans ce dossier », a-t-elle lancé.

Pour rappel, un meeting destiné à dénoncer une éventuelle candidature du capitaine Moussa Dadis Camara, alors chef de la junte au pouvoir en Guinée, a été réprimé dans le sang. Selon les organisations internationales, il y a eu ce jour 157 morts, de centaines de blessés, plusieurs dizaines de femmes violées à ciel ouvert et en pleine journée au stade du 28 septembre…

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin