Rien ne va plus entre les travailleurs des banques et assurances et certains de leurs patrons. Une plainte visant huit responsables syndicaux est à l’origine du malentendu qui pourrait déboucher sur une fermeture des banques, a appris ce jeudi 28 septembre 2017, Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Selon nos informations, les patrons des banques ont porté plainte contre ces huit personnes pour des injures et autres menaces de mort. Des informations confirmées par Marie Yvonne Koumbassa, première secrétaire générale adjointe de la FESABAG (Fédération Syndicale des banques et Assurances de Guinée). « Nous avons constaté ces derniers temps que nos patrons ont porté plainte contre les syndicalistes pour fait de grève. Aujourd’hui, il y a au moins huit syndicalistes qui sont poursuivis à la justice. Je suis convoquée et j’ai été auditionnée ce jeudi au tribunal de première instance de Kaloum, soi-disant que nous avons menacé nos patrons, nous les avons insultés », a expliqué la syndicaliste.

A la question de savoir si des injures et menaces ont été proférées par les syndicalistes à l’encontre de leurs patrons, madame Marie Yvonne Koumbassa dément formellement. « Je m’inscris vraiment en faux. Il n’y a pas eu de menaces, il n’y a pas eu d’injures. Ça n’a jamais existé, ils cherchent à nous intimider », lance-t-elle.

D’ailleurs, la syndicaliste rappelle que dans le protocole d’accord signé le 29 mai 2017 entre l’Association Professionnelle des Banques (APB) et la FESABAG, il est mentionné clairement que « conformément aux dispositions du code du Travail, il a été retenu que nul ne sera inquiété et sanctionné pour fait de grève ».

En outre, madame Marie Yvonne Koumbassa prévient que si les patrons des banques ne retirent pas leur plainte « nous irons jusqu’au bout. On ne va pas baisser les bras. Nous attendons le retour de notre secrétaire général (Abdoulaye Sow, ndlr) pour déclencher quelque chose », a martelé la première secrétaire générale adjointe de la FESABAG.

A rappeler qu’un message qui circule entre des travailleurs des banques menace de fermer les banques le mercredi 05 octobre prochain en signe de solidarité avec les syndicalistes menacés…

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo pour Guinematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin