Le corps sans vie de Mamadou Djibril Diallo a été remonté dans l’après-midi d’hier, Mercredi 27 Septembre 2017, des eaux de la rivière ‘’Mamounwol’’ qui l’avait englouti depuis trois jours. Âgé de sept ans, cet enfant est originaire au quartier Poudrière, dans la commune urbaine de Mamou, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville carrefour.

Selon nos informations, Mamadou Djibril Diallo était allé au quartier Dumez pour se baigner à ‘’chef Kassia’’, sur la rivière Mamounwol. C’était le Lundi dernier. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu. L’enfant s’est finalement noyé.

Sur le champ, des secours se sont organisés pour tenter de le sauver ou à défaut, remonter son corps des eaux de la rivière. Il n’en a rien été dans les deux premiers jours de recherche qui ont suivi la noyade.

Il a fallu le troisième jour et une forte mobilisation pour enfin retrouver et remonter le corps de Mamadou Djibril Diallo des eaux. Ceci s’est passé sous le regard impuissant des parents et proches de la victime qui sont toujours inconsolables.

Informées, des membres de la ligue islamique régionale et les responsables du quartier Dumez se sont rendus sur les lieux.

Le corps de Mamadou Djibril Diallo a finalement été rendu à sa famille qui a décidé de l’inhumer au bord de la rivière où il s’était noyé et a rendu son dernier souffle.

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin