Thierno Aliou Barry, Directeur préfectoral de la jeunesse de Labé

Depuis la fin des travaux de l’atelier de validation des textes juridiques du Conseil National des Jeunes de Guinée (CNJG) organisé les 25 et 26 septembre 2017 à Conakry, le directeur préfectoral de la jeunesse de Labé, Thierno Aliou Barry est dans le collimateur de certains jeunes leaders de la place, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Le mis en cause est accusé d’avoir choisi clandestinement les deux jeunes qui ont participé aux travaux de l’atelier national au compte de la préfecture de Labé, Mamady Diaboula de la Commune Urbaine de Labé et une certaine Aminata Diallo de Popodara, mais supposée être la secrétaire particulière du directeur préfectoral de la jeunesse, Thierno Aliou Barry.

Interrogé, l’accusé a expliqué avoir reçu un coup de téléphone d’un des organisateurs de la rencontre de Conakry lui demandant de désigner une fille et un garçon devant représenter la jeunesse de Labé à cet atelier national.
Cette version n’ayant pas été confirmée par les organisateurs de la rencontre, des jeunes leaders viennent de convier à une rencontre de concertation de la jeunesse de Labé qui, selon l’avis de réunion, doit se tenir ce lundi même, 2 octobre 2017.

A en croire nos informateurs, les organisateurs comptent soumettre à l’appréciation de la jeunesse de Labé certains actes jugés inadmissibles de la part du directeur préfectoral de la jeunesse, Thierno Aliou Barry.

A suivre !

De Labé, Idrissa Sampirng DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin