La Guinée a célébré ce lundi 2 octobre 2017, le 59ème anniversaire de son accession à l’indépendance. A Conakry, la gerbe de fleurs a été déposée à la place des martyrs à Kaloum par le professeur Alpha Condé. Après cet exercice, le ministre de la jeunesse, Moustapha Naïté a exprimé ses sentiments au micro du reporter de Guineeamatin.com, présent sur les lieux.

Selon le ministre Moustapha Naité, ce 59ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée n’est pas à présenter comme un bilan mais comme une fierté. « Je pense qu’il ne faut pas présenter cet anniversaire comme un bilan, mais comme une fierté. La fierté d’être libre, d’être indépendant et de choisir son chemin, son destin. Je pense que l’heure est à se re-galvaniser de patriotisme, d’unité nationale et de vouloir le meilleurs pour son pays », a-t-il annoncé.

Le ministre de la jeunesse dit être fier de cet engouement national : « Je suis très fier aujourd’hui de cet engouement qui est en train de se récréer au tour de cette fête nationale et aussi le sentiment d’appartenance et de patriotisme qu’anime aujourd’hui la jeunesse guinéenne », s’est-t-il réjoui.

D’après le ministre, quand il s’agit de chanter pour une fête nationale, on doit mettre nos divergences à côté. « Quelques soient les contraintes et les difficultés que nous vivons, quand il s’agit de chanter et de fêter l’indépendance, nous devons nous retrouver comme un seul homme pour chanter et mettre nos divergences à côté », a-t-il laissé entendre.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin