Les responsables de l’opposition républicaine à Kankan sont toujours en négociation avec le préfet de la localité, Aziz Diop qui s’oppose catégoriquement à toute idée de manifestation ce mercredi, 4 octobre 2017, dans la capitale du Nabaya, a appris Guineematin.com d’une source proche de l’UFDG.

Selon le chargé de la communication du bureau fédéral de l’UFDG à Kankan, Mouctar Gaoual Diallo, l’opposition républicaine n’a toujours pas obtenu l’autorisation d’organiser la marche pacifique ce mercredi, 4 octobre 2017 dans la capitale du Nabaya.

Pour le moment, responsables, militants et sympathisants de l’opposition sont mobilisés au siège du parti et attendent le retour du coordinateur régional de l’UFDG, Cheick Mohamed et Kaba et le président du GRUP, Siaka Bayo (SIZO), en négociation avec les autorités locales dans le bureau du gouverneur de région, le Général de police Elhadj Mohamed Gharé.

Il est à noter qu’actuellement, la ville de Kankan n’est pas paralysée et chacun vaque à ses affaires, selon le responsable de l’UFDG.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin