Lors de la journée de concertation pour la paix, organisée par la Première Dame de Guinée, madame Condé Hadja Djènè Kaba, plusieurs associations féminines étaient présentes. C’est le cas de l’Association pour la Promotion et l’Autonomisation des Femmes (APAF). Sa présidente Madame Keita Bountouraby Soumah, s’est félicitée de la pertinence du thème portant sur la paix.

Dans son entretien avec un reporter de Guineematin.com, madame Bountouraby Soumah a également félicité l’épouse du chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé pour son initiative en faveur des femmes.

« C’est une journée qui me marque de plus parce que sans la paix on ne peut absolument rien faire. Si vous voyez qu’on est présidente d’une association, c’est qu’il y a la paix dans ce pays ; sinon, on ne pouvait rien faire. Donc, cette journée de concertation pour la paix est un fait marquant qui me va droit au cœur », a indiqué madame Keita.

Dans son combat pour la paix en Guinée, la présidente de l’APAF dit que son association est prête à tous les sacrifices. « Cette année comme activité, nous allons rencontrer les femmes dans les marchés pour faire une campagne de sensibilisation afin de le combat dans la protection des femmes et des enfants. Nous allons également sensibiliser nos maris, nos enfants pour que règne la paix dans ce pays ».

Enfin, madame Bountouraby Soumah lance un appel pressant à la population guinéenne dans son ensemble pour préserver la paix entre les citoyens. « Je demande à tous les Guinéens de se donner la main. La femme à elle seule peut mettre la paix dans un pays. Je demande à toutes les femmes de se lever maintenant pour ce combat qui intéresse tout le monde ».

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin