Une manifestation de jeunes orpailleurs réclamant une parcelle où ils doivent continuer leur travail d’extraction artisanale de l’or vient d’être dispersée par des agents de la police et de la gendarmerie venus de Kankan, a appris Guineematin.

Selon un citoyen de la ville de Kouroussa, le calme est revenu et la route de Kankan a été libérée par les manifestants.

« Ce sont les jeunes orpailleurs qui avaient barricadé la route. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre venues de Kankan pour les disperser. Ils réclamaient un site pour continuer leur travail d’extraction artisanale de l’or. Là où ils travaillaient est occupé par une société minière depuis longtemps. Le gouvernement avait demandé aux orpailleurs artisanaux de quitter les lieux. Ils veulent avoir un autre site pour continuer leurs activités d’extraction artisanale de l’or. Ils ont été dispersés par des policiers et des gendarmes venus de Kankan. Mais, il n’y a pas eu de blessés, il n’y a pas eu de casses », a-t-il expliqué.

Pour sa part, Fadaman Kourouma, un responsable de la société civile locale, a précisé au téléphone de Guineematin.com que la manifestation de ce jeudi fait suite à celle organisée en cascade la semaine dernière par les travailleurs mis en congé technique par la société minière (KASSYDI).

« On était en négociation avec les travailleurs mis en congé technique par la société minière (KASSYDI). Puisque les jeunes orpailleurs ont vu que cette négociation a commencé à aboutir, eux aussi, ils se sont levés pour réclamer un site d’exploitation artisanale de l’or », a-t-il indiqué.

Nous avons tenté d’échanger avec le président de la délégation spéciale de la Commune Urbaine de Kouroussa pour avoir d’amples informations sur ce dossier. Mais, Namory Keïta semblait être en pleine réunion de crise.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin