La chambre nationale d’agriculture vole au secours des planteurs de Kindia. Elle a offert une importante quantité d’engrais à la corporation via la chambre préfectorale d’agriculture de Kindia. La remise de ce don a eu lieu, hier lundi 23 octobre 2017, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant local.

Cette démarche de la chambre nationale d’agriculture vise à résoudre les difficultés que les planteurs de Kindia ont connues il y a un an. Ce don 221,55 tonnes d’engrais devra permettre aux planteurs de toutes les localités de la préfecture de Kindia d’augmenter leur production et l’exportation de fruits après une année de crise.

C’était une grande satisfaction pour l’ensemble des planteurs ces tonnes d’engrais qui vont désormais les aider à garantir et multiplier leur production pour chaque année. Pour le premier responsable de la chambre préfectorale d’agriculture, les planteurs de Kindia sont restés pendant une année entrain de souffrir par manque d’utilisation d’engrais. « Si on n’utilise pas les produits qu’il faut pour les plantations, l’exportation ne marchera pas, surtout par exemple sur l’ananas ou la banane. Donc, les planteurs sont encouragés aujourd’hui par ce que c’était la seule catégorie qui était dans les difficultés dans ces derniers temps », a dit Wagnabou Bangoura.

En ce qui concerne de la gestion de cet engrais qui sera distribué dans plusieurs localités de la préfecture, le président a confirmé que toutes les dispositions seront prises pour que les planteurs à tous les niveaux soient satisfaits. « A Kindia, nous sommes organisés. Il y a la fédération des planteurs de la Basse Guinée, il y a des unions des coopératives et les individus. Donc, cette organisation c’est jusque dans les sous-préfectures, c’est à dire à la base. Tout ça, c’est pour le bien des planteurs. Ce n’est pas tout, il y a l’équipe dans ces localités comme conseillers, qui suit tout le temps ces planteurs pour les études techniques afin d’éviter des difficultés et avoir une bonne production », a expliqué monsieur Bangoura.

A noter que les planteurs de Kindia se plaignent aujourd’hui de l’insuffisance de superficie à utiliser à cause de surcharge des plantations. Ils demandent aux autorités de leur venir en aide pour trouver solution à ce problème.

De Kindia, Mamadouba Sylla pour Guineematin.com

Tel : 623 78 43 73

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin