Gassama Diaby au MATD : « vous avez obligation de traiter tous les citoyens avec les mêmes principes »

La Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP) s’est poursuivie ce jeudi 02 novembre 2017 au compte de la 2ème journée. Le ministre Khalifa Gassama Diaby, accompagné d’une forte délégation, a fait le tour de nombreuses écoles et universités de la capitale. Le Ministère de l’Administration et de la Décentralisation (MATD) et le Gouvernorat de Conakry ont également été visité par la délégation, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

L’administration du territoire est un maillon essentiel dans l’ancrage de la citoyenneté. C’est pour cette raison qu’une conférence y a été organisée. Le thème choisi au compte de la SENACIP est « la rédévabilité et la neutralité des fonctionnaires dans l’administration publique ».

Devant de nombreux cadres de ce département, le ministre de l’Unité nationale, Khalifa Gassama Diaby, a dit que leur département « est central. Central, parce que l’ensemble des problèmes auxquels nous sommes confrontés dans notre pays, peuvent aussi trouver leur solution quand l’Etat aura retrouvé toute son efficacité et toute sa grandeur », a-t-il mentionné.

Par ailleurs, monsieur Gassama Diaby a demandé aux cadres du MATD à « placer l’intérêt national, le respect de la loi et des obligations de vos missions, au dessus de nos sentiments personnels. Si vous êtes fonctionnaires avec des affinités proches du parti au pouvoir, c’est votre droit, mais vous avez obligation de traiter tous les citoyens avec les mêmes principes. Si vous ne le faites pas, vous ne rendez service au camp politique que vous défendez, parce que vous l’empêchez d’atteindre l’objectif », a prévenu le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté.

Dans sa réponse, le général Boureima Condé, ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, a dit que « depuis longtemps, nous nous sommes attelés à mettre à disposition des cadres de l’administration du territoire, un code de déontologie. Un code qui traite essentiellement de la neutralité des cadres de l’administration. Un code remis d’ailleurs à la demande de tous les courants politiques et qui est en multiplication », a-t-il expliqué.

Au gouvernorat, des dizaines de chefs de quartiers de Conakry ont pris d’assaut la salle de conférence. Là aussi, l’éducation citoyenne a té au centre des échanges.

Dans les nombreuses écoles et universités, aussi bien publiques que privées, Khalifa Gassama Diaby a donné d’utiles conseils : « tout ce qu’on ne peut pas revendiquer doit être banni de nos comportements. La nation, c’est la communauté de destin, je vous y invite. Allez-y avec tout votre cœur », a dit le ministre, longuement applaudi dans toutes les écoles.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineeematin.com

Tel 628 17 99 17

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS