Débarqué de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), suite à des accusations de complot, sous l’ère Lansana Conté (le complot dit déjeuner de Paris où il était accusé avec Sidya Touré, feue Rougui Barry et le Général Mamadouba Toto Camara), le banquier Baïdy Aribot revient plus fort avec des galons de deuxième vice-gouverneur, cette fois avec la signature du Pr Alpha Condé.

Jusque là député uninominal de l’UFR à Kaloum, membre de l’alliance républicaine et secrétaire parlementaire au parlement, Baïdy Aribot, accompagné de ses amis et proches, a officiellement pris fonction hier, mardi 7 novembre 2017, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

La cérémonie présidée par le secrétaire général du gouvernement, Sékou Kissing Camara a connu la présence des plus hauts dirigeants de la Banque centrale, d’employés et de patrons de Banques, d’assurances privées et de la micro finance du pays, ainsi que de hauts cadres de certains départements ministériels.

Introduisant la cérémonie, Sékou Kissing Camara a appelé l’attachement du Président Alpha Condé « au respect de l’éthique, au professionnalisme et à la compétence à la BCRG pour insuffler une nouvelle dynamique à la politique monétaire du pays et contribuer à son développement».

L’autre promu, le premier Vice-gouverneur de la banque centrale, Gnanga Komata Gomou, qui vient remplacer le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, a tenu à remercier le Chef de l’Etat pour cette marque de confiance, avant de s’engager à poursuivre l’élan entamé par l’équipe de Dr. Louncény Nabé. Il n’oubliera pas de remercier son gouverneur, sa famille, ses collaborateurs et son prédécesseur avant de d’annoncer aux agents de la BCRG que le « travail ne fait que commencer » au sein de la première institution bancaire du pays.

Pour sa part, Baïdy Aribot, a logiquement remercié le Président de la République pour cette marque de confiance, avant d’exprimer sa gratitude au président de l’Assemblée nationale, aux députés et sa reconnaissance à monsieur Sidya Touré, Haut représentant du Chef de l’Etat et leader de l’UFR dont il a bénéficié la confiance pour être élu sous la bannière de son parti en 2013.

L’ancien député uninominal de Kaloum s’est engagé à respecter les lois et règles de la République et a promis de mettre à la disposition de la banque centrale toute son expérience acquise dans les différentes fonctions qu’il a occupées.

De son côté, le patron de la Banque centrale, Dr. Louncény Nabé a clôturé la série des interventions, en souhaitant la bienvenue à Baïdy Aribot qui marque son retour dans la maison et félicité tous les deux promus pour avoir bénéficié de la confiance du Chef de l’Etat. Il a également salué la bonne collaboration du ministre Abdoulaye Yéro Baldé, premier vice-gouverneur sortant et promis de le consulter à chaque que le besoin se manifestera.

A ses adjoints, il a rappelé la nécessité de tout mettre en œuvre pour hisser la BCRG au rang de ses sœurs de la sous-région. Tout en rappelant la mission de la Banque centrale dans son devoir de participer au développement du pays, Dr Nabé a expliqué que cela se passera en la rapprochant des populations, d’où la nécessité d’implanter des agences à l’intérieur du pays comme à Boké, Kankan, Labé… Désormais, ce dossier est à la charge du nouveau venu, Baïdy Aribot, un habitué à la rigueur de la Banque, dit-on.

Interrogé plus tard par la presse, sur ses relations politiques avec l’UFR et le RPG-Arc-en-ciel au pouvoir, sans tergiverser, il a répondu « ne pas voir l’opportunité de quitter son parti, l’UFR ». Il soutient d’ailleurs que le Président de la République a une vision plurielle de la Guinée.

« Il ne fait pas de distinction entre celui qui est, du Rpg, de l’Ufr ou autre. Il suffit que vous soyez dans sa vision. Il accepte le droit à la différence et c’est à nous de nous servir de cet exemple. Etre de l’Ufr ou secrétaire exécutif de l’Ufr, ou d’autre choix du Rpg, n’est pas aujourd’hui, le 1er critère. Notre premier critère je pense c’est d’abord la Guinée et le service rendu au pays. Et c’est ce qui cimente notre action et notre vision commune », a indiqué Baïdy Aribot.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin