Au quartier Pétel, dans la commune urbaine de Mamou, un père de famille, âgé de près de 50 ans, est accusé d’avoir violé successivement une dame (déréglée mentale) et d’avoir mis enceinte la fillette de cette dernière depuis 6 mois, a appris Guineematin.com d’une source proche de la famille des victimes.

Selon les informations confiées à un de nos correspondants dans la région par les parents des deux victimes, elles sont toutes de la même famille, d’ailleurs l’une est la mère biologique de l’autre. Le présumé violeur s’appelle Sadio Mara, un père de famille, âgé d’une cinquantaine d’années.

Selon la mère de famille, vendeuse de bois sec, c’est sa fille malade mentale qui a été la première à être violée par Sadio Mara là où elle est immobilisée. C’est par la suite que la fille de la folle née de son premier mari depuis 14 ans est tombée dans les filets de Sadio Mara.

Toutes ces informations ont été obtenues, lorsque la fillette de 14 ans a été amenée à l’hôpital par sa grand-mère qui a appris de Dr Lamine, gynécologue que sa petite fille est enceinte de 6 mois.

Sadio Marra était celui qui travaillait pour une femme voisine à la famille des victimes. Il était chargé d’assurer la propreté régulière de la concession d’une certaine Madame Diallo. Le présumé violeur profitait souvent de l’absence de la mère de famille pour aller satisfaire son libido sur la folle immobilisée depuis 10 ans. Entre temps, ce fut le tour de sa fille qui n’a pas voulu dévoiler ce qui lui est arrivée.

Le vendredi dernier, la famille des victimes a porté plainte contre Sadio Marra à la gendarmerie où le présumé violeur aurait reconnu les faits qui lui sont reprochés. Mais, aux dernières nouvelles, on apprend que Sadio Marra a été relâché après un engagement pris par son jeune frère, de prendre la charge de la fille enceinte, et d’assurer sa dépense mensuelle à hauteur de 450 000 francs guinéens.

Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin