La Renault 21 RC 6997 N, un véhicule de transport en commun conduit par Maître Ibrahima Diallo en provenance de N’Zérékoré pour Labé a été la cible des coupeurs de route qui ont fait un mort non encore identifié et une femme gravement blessée par balles, dans la nuit de jeudi à ce vendredi, 10 novembre 2017, à Kaléah, une localité située à 18 km du chef-lieu de la Commune Rurale de Maréla, dans la préfecture de Faranah, a appris Guineematin.com d’une source officielle.

Le sous-préfet de Maréla, Gassim Doumbouya qui était déjà sur les lieux du drame vient déclarer au téléphone de Guineematin.com avoir constaté que le jeune qui a trouvé la mort sur le champ dans cette attaque à mains armées n’avait aucune pièce d’identification.

« Il n’avait même pas de transport. C’est par pitié que le chauffeur a accepté de le prendre dans le coffre de son véhicule. Lorsque les bandits ont tiré, les balles ont atteint le jeune sur les fesses. Il est mort sur place. Les balles ont blessés aussi gravement une dame qui est arrivée à l’hôpital régional de Mamou » a expliqué le sous-préfet de Maréla.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, les autorités locales attendaient à Kaléah une mission de la Gendarmerie de Faranah pour le constat et du côté de Labé le syndicat des chauffeurs étaient entrain de rechercher le propriétaire du véhicule pour mettre en route de route de Maréla son chargé des conflits et négociations, Mamadouba Camara, ‘’Banks’’.

A suivre !

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin