Avec le versement de la première tranche de la subvention que l’Etat accorde aux collectivités locales, la délégation spéciale de la commune urbaine de Lélouma prépare une session extraordinaire pour remanier le plan annuel d’investissement de la ville, rapporte un observateur de Guineematin.com dans la préfecture.

Le président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Lélouma, Amadou Diallo a déclaré au micro de Guineematin.com que sa collectivité vient de recevoir la bagatelle de 125 millions de francs guinéens, représentant la première tranche de la subvention que l’Etat accorde, chaque année, aux collectivités.

« C’est avec ce montant associé aux autres recettes ordinaires que nous mobilisons au niveau local que nous allons mener les activités planifiées au cours de l’année » a expliqué le chef de l’exécutif communal de Lélouma.

Mais, poursuivant son intervention, le président de la délégation spéciale a indiqué que le plan annuel d’investissement (PAI) de sa collectivité doit être remanier d’abord avant tout sorti de fonds.

« Nous avons envisagé de tenir une session à laquelle nous inviterons la population pour qu’elle soit imprégnée de ce que nous sommes entrain de faire et ce que nous avons reçu de l’Etat au cours de l’année » a-t-il conclu son entretien avec l’observateur de Guineematin.com dans sa préfecture.

De Lélouma, Amadou Sadio Korbé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin