Sauf changement de dernières minutes, le procès de colonel Issa Camara et ses hommes s’ouvrira le lundi 11 Décembre 2017 à Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

L’information a été donnée le vendredi dernier, 17 Novembre 2017, par le député de Mali, l’honorable Hamidou Diallo qui déclare avoir échangé avec le ministre d’État, ministre de la Justice, garde des Sceaux.

Pour rappel, au mois de juin 2016, le colonel Issa Camara et ses hommes ont été accusés de commettre des exactions contre des populations de Mali, des biens ont été pillés à l’époque, d’autres brûlés et même des bétails n’ont pas été épargnés par le colonel Issa Camara et sa bande.

Selon le député de Mali, « d’après les dernières informations que j’ai reçues du ministre de la Justice, les enquêtes préliminaires sont terminées et c’est le procès qui est en train d’être programmé.

« L’attente a été longue pour les populations de Mali. Mais on se réjouit de l’ouverture de ce procès qui est annoncée, un procès au cours duquel, les victimes de Mali et leurs témoins viendront assister et s’expliquer sur cet évènement douloureux qu’ils ont vécus» se réjouit le député Hamidou Wora Diallo, avant de poursuivre : « tous les moyens humains, matériels et financiers sont à présent disponibles pour pouvoir démarrer ce procès dans de bonnes conditions à Labé ».

Pour ce procès d’une grande envergure, « c’est le ministre de la Justice, Garde des sceaux Maitre Cheik Sacko en personne, qui viendra pour ouvrir les audiences », promet le député de Mali. L’annonce de l’ouverture de ce procès est déjà ressentie par les victimes et leurs parents, comme un ouf de soulagement.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin