Usage des armes non conventionnelles à Conakry : un élève tué par balle à Dabompa

C’est la consternation et la désolation dans sa famille ! Souleymane Diakité, élève en classe de 10ème année à l’école privée Hadja Mafodé Bangoura a été tué par balles au terrain (grand champ) de Dabompta, ce lundi 20 novembre 2017, a appris un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu dans la famille du défunt, à Dabompa.

Âgé de 16 à 17 ans, Souleymane Diakité, originaire de Kankan, revenait de l’école quand cette traître balle l’a arraché de la vie à laquelle il se préparait si bien, a appris Guineematin.com des membres de sa famille.

Fils adoptif de l’ancien ministre du CNDD et actuel gouverneur de Boké, le Général Siba Louhalamou, le défunt est ainsi la toute première victime (souhaitons que ce soit l’unique) de cette grève longtemps banalisée par le gouvernement.

Déclenchée depuis la semaine dernière, cette grève a suscité des réactions favorables un peu partout sur le territoire national, surtout depuis l’interpellation de quatre responsables de ce mouvement.

Enfin, ces manifestations qui perturbent pratiquement tous les accès routiers de Conakry et qui ont entraîné une perte en vie humaine ne favorisent évidemment pas le climat des affaires en Guinée. Au contraire, le fait que cette victime soit tuée par balle réelle décrédibilise encore plus le pouvoir du professeur Alpha Condé qui continue d’utiliser des armes non conventionnelles dans le maintien d’ordre…

A suivre !

De Dabompa, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS