Les élèves du collège sont dans les rues de la ville de Télimélé. Dans la matinée, de ce mardi, 21 novembre 2017, quelques élèves du collège Kolly ont été arrêtés par des agents de la Gendarmerie. Ils sont accusés d’avoir paralysé toute la ville en brûlant des pneus et en barricadant les grands carrefours de Télimélé, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture.

Du grand carrefour PTT, où plusieurs pneus ont été brûlés, les collégiens manifestants ont continué à la gendarmerie en exigeant la libération sans condition de leurs camarades.

Après la gendarmerie, leur mouvement a entraîné une panique totale et la débandade au grand marché de la ville.

En ce moment, ils ont barricadé le carrefour derrière la résidence de la directrice préfectorale de l’éducation, prêt du collège Kolly.

A préciser que pour leur part, les élèves du lycée Ley-Wendou ont suivi normalement les cours…

Comme on le sait, les élèves manifestent dans la rue, à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays, pour réclamer le retour des enseignants dans les écoles. Ces enseignants boycottent les écoles depuis le 13 novembre pour réclamer de meilleures conditions de vie et de travail. Or, le gouvernement refuse de négocier et banalise cette grève qui a déjà fait deux (2) morts, le viol d’une fille de dix ans et plusieurs blessés.

A suivre !

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 624729976

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin