Lancés depuis le mois de juillet 2017, les travaux de construction du centre du Dispatching national de Sompareya, dans la commune de Matoto, avancent à grands pas. Selon les responsables du projet, le délai contractuel de 19 mois sera respecté. Ce centre est d’une grande importance pour Electricité De Guinée (EDG) qui va pouvoir ainsi contrôler la distribution du courant électrique à travers un suivi du réseau en temps réel, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Dans la matinée de ce samedi, 25 novembre 2017, une cérémonie de lecture du Saint Coran a été organisée sur les lieux, en présence du secrétaire général du ministère de l’énergie et de l’hydraulique, Sékou Sanfina Diakité, du directeur du projet du Dispatching national, ainsi que des entreprises en charge de l’exécution des travaux.

En marge de cette cérémonie, Boubacar Halphi Diallo, chef du projet Dispatching national à EDG a dit que le projet qu’il dirige « est un centre de conduite qui sert à commander tout le système électrique du pays. C’est à partir d’ici qu’on peut démarrer une centrale, démarrer un groupe sur place et en temps réel. C’est le dispatching qui doit surveiller tout le système énergétique, assurer les programmations de la production d’électricité dans les différentes centrales, qu’elles soient thermiques ou hydrauliques ».

Pour ce qui est de l’avancement des travaux, monsieur Diallo a expliqué que « depuis deux mois, les travaux ont réellement démarré. Les travaux avancent normalement, il y a un bâtiment qui est sorti de terre. On se prépare aujourd’hui samedi pour couler la dalle du premier niveau du bâtiment qui sera un R+3. On est à 40% d’exécution des travaux », a-t-il précisé.

Par ailleurs, le chef du projet dira que les travaux sont financés par « le gouvernement guinéen et le Fonds d’Abu Dhabi. Le gouvernement guinéen a payé l’avance du démarrage, le reste du montant soit 12 millions 300 mille Euros c’est le Fonds d’Abu Dhabi. C’est le groupement d’entreprises Général Electric et INEO Energy qui effectue le travail. La partie génie-civile est sous-traité par ROM-Guinée ».

En outre, Boubacar Halphi Diallo a rappelé que ce Dispatching est d’une grande importance car il permettra « de gérer tout le système énergétique guinéen. On est entrain de construire des centrales, des réseaux électriques, il faut qu’on puisse les gérer. Si non, c’est les autres qui vont les gérer, surtout qu’il y a le marché ouest africain de l’énergie qui est créé et qui doit fonctionner », a-t-il fait remarquer.

Ce système de Dispatching est déjà un acquis dans certains voisins de la Guinée. Une raison de plus pour la Guinée de suivre la même dynamique d’autant que notre pays est « le plus grand fournisseur d’énergie électrique d’origine hydraulique dans la zone ouest-africaine ».

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin