Contrairement l’annonce faite par le gouvernement pour la reprise des cours dans les écoles, plusieurs enseignants étaient absents à leurs postes ce lundi, 27 novembre 2017, notamment au collège ‘’Banque mondiale Lambanyi’’ et au lycée/collège de Lambanyi, dans la commune de Ratoma, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui y a fait un tour.

Selon le constat fait au niveau des salles de classe au collège ‘’Banque mondiale’’, situé à quelques mètres de l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée (ISSEG), aux environs de 9 heures 30’, certaines salles de classe n’avaient aucun enseignant, malgré les multiples signatures dans le cahier de présence des maîtres.

Interrogé par notre reporter, le censeur de ladite école, monsieur Abdoulaye Fatoumata Traoré, a nié l’existence d’une quelconque grève dans son établissement. « Je voudrais vous rappeler que nous ne sommes pas en grève. Ici, tous les enfants sont en classe, y compris les enseignants. Les gens ont fait de la pagaille seulement. Sinon, c’est une grève sauvage et illégale. Il y a eu une pagaille ; mais, aujourd’hui, les enseignants sont à l’école parce que nous ne sommes pas en grève. C’est pourquoi, je demande à tous les enseignants de se remettre au travail parce que nous ne sommes pas là pour servir un clan ; mais, pour servir la nation », a-t-il dit.

Au lycée de Lambanyi, malgré une présence massive des enseignants et des élèves, certains professeurs n’ont pas répondu présents. Selon les informations confiées à au reporter de Guineematin.com, sur les 16 enseignants programmés, 14 ont répondu présents. Pour les classes qui n’ont pas eu d’enseignants, ils ont procédé à un regroupement des élèves. « Quand même, il y a certains de nos collègues qui n’ont pas repris les cours ; mais, ils ne sont pas nombreux », a confié un des responsables du lycée, sous couvert d’anonymat.

A rappeler qu’au niveau du point d’accès au lycée, juste aux abords de la grande route, un important dispositif sécuritaire était visible. Au moment où nous quittions les lieux, vers 9 heures 15’, deux pick-up dont une de la gendarmerie et une de la police étaient sur place.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin