Ibrahima 2 Barry, DCE de Matam : « je lance un appel aux enseignants patriotes de revenir en classe »

28 novembre 2017 à 20 08 36 113611

Alors que la grève des enseignants se poursuit, les responsables du système éducatif rivalisent d’ingéniosité pour faire revenir les grévistes à de meilleurs sentiments. C’est dans cette dynamique que le Directeur Communal de l’Education de Matam a entamé une tournée dans les écoles de la commune pour remobiliser la troupe et faire « échec à la grève sauvage ». Rencontré ce mardi 28 novembre 2017, le DCE Ibrahima 2 Barry, a incité enseignants et élèves à revenir en classe pour la poursuite normale des cours.

Lire

Grève des enseignants : notre constat au lycée Kaporo-rails ce mardi

28 novembre 2017 à 20 08 14 111411

Depuis le 13 novembre dernier, début de la grève des enseignants, déclenchée par le syndicat décrié par le gouvernement, un climat d’instabilité règne au sein du système éducatif guinéen. Les cours sont perturbés dans certaines écoles du secondaire tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. À Conakry par exemple, depuis l’appel à la reprise des cours, élèves et enseignants se rejettent la responsabilité sur la non-effectivité de ladite reprise, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Ibrahima Aminata Diallo : « nous allons sensibiliser les jeunes de l’Axe sur la citoyenneté et la non-violence »

28 novembre 2017 à 19 07 57 115711

L’Axe Hamdallaye-Kagbelen, qualifié par certains comme « axe du mal », connait régulièrement des soubresauts. C’est pour donner une nouvelle image à cette partie de la capitale guinéenne que des jeunes ont décidé de prendre leurs responsabilités. C’est ainsi qu’on a enregistré la mise en place de la Plateforme des Jeunes Leaders de l’Axe pour la Démocratie et le Développement (PJDD), a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

La presse guinéenne en danger : Moussa Iboun Conté dénonce

28 novembre 2017 à 15 03 10 111011

Le torchon brûle depuis un certain temps entre les médias privés guinéens et le président Alpha Condé. La goutte qui a fait déborder le vase est la fermeture de la radio BTA FM et le brouillage des signaux du groupe Gangan. Une situation qui suscite de nombreuses réactions. C’est le cas du journaliste Moussa Iboun Conté, qui parle d’un « environnement de plus en plus hostile à la pratique du journalisme en Guinée ». Notre confrère l’a dit dans une déclaration rendue publique ce mardi 28 novembre 2017, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Guineematin.com victime d’attaque : communiqué

28 novembre 2017 à 14 02 36 113611

Depuis deux jours, le service technique de Guineematin.com s’efforce à rétablir le site après avoir enregistré la première attaque depuis le début de ses activités, le 03 juillet 2014. Après une résolution qu’on croyait définitive hier, lundi 27 novembre 2017, ces criminels ont repris leurs forfaitures ce mardi.

Lire

Boycott des activités du RPG-AEC : que veulent réellement les associations de presse ?

28 novembre 2017 à 14 02 10 111011

« Je pense que c’est une forme de démission face à la mission assignée aux médias qui est celle d’informer. C’est comme un agent des forces de l’ordre qui dit qu’il n’ira plus dans un quartier pour instaurer la sécurité parce qu’il y a trop d’insécurité sur les lieux », disait le juriste Mohamed Camara dans un entretien avec un reporter de Guineematin.com le 10 février 2016 sur la décision des associations de presse de boycotter les activités de l’UFDG après l’assassinat de notre confrère Elhadj Mohamed Koula Diallo, le vendredi 05 février 2016. « Ce n’est pas du tout normal, tant que le parti n’est pas sanctionné par une décision administrative ou pénale, les médias n’ont pas à dire qu’ils ne vont pas couvrir les activités de l’UFDG », avait insisté Mohamed Camara.

Lire

Conflit domanial à Koba (Dalaba) : début du procès des 54 accusés

28 novembre 2017 à 9 09 08 110811

Le procès de plus d’une cinquantaine de personnes accusées dans l’affaire du conflit domanial ayant opposé au mois de Mars dernier les populations des distincts de Loridji et N’deylèrè dans la sous-préfecture de Koba (préfecture de Dalaba), s’est ouvert hier Lundi, 27 Novembre 2017, à la maison des jeunes de Dalaba où l’audience a été délocalisée, à cause de l’exiguïté de la salle d’audience de la justice de paix de ladite préfecture. Cette première audience a été consacrée à la vérification de l’identité des accusés qui se sont succédé à la barre, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la région de Mamou.

Lire

Guinée : une synergie des radios contre le syndicat gréviste ?

28 novembre 2017 à 3 03 16 111611

Le moins qu’on puisse écrire est que la liberté de la presse est chancelante depuis quelques semaines en République de Guinée. Et, malgré ses menaces proférées contre les médias indépendants, le samedi dernier, le président Alpha Condé n’est pas le seul coupable de ce grave recul ! Par des initiatives et décisions surprenantes, les associations de presse qui veulent rester passive se rendront complices de ce recul.

Lire