Comment construire son business avec 100 dollars ? Un expert face aux étudiants à l’Ecole Française de Guinée

Dans l’après-midi de ce mardi, 28 novembre 2017, l’université française de Guinée, sise à Ratoma, a abrité une conférence-débats sur le thème de ‘’Construire son business avec 100 dollars’’, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a suivi la rencontre.

Dans son exposé, le conférencier, Alain Doladille, PDG-Sas F2D Design, a expliqué aux nombreux étudiants présents dans la salle, comment avec des maigres moyens (100 dollars par exemple), une personne peut faire ses propres affaires.

A la sortie, Alain Doladille a motivé cette conférence par le souci de partager avec les étudiants le nouveau moyen de commerce internet. « Cette conférence a été donnée aujourd’hui à l’université française de Guinée et sera refaite demain mercredi à l’université Roi Mohamed IV. L’intérêt est de partager avec les étudiants sur les nouveaux moyens de commerce qui sont mis en place dans un cadre mondial ».

Parlant du thème, ‘’Comment construire son business avec 100 dollars’’, le PDG-Sas F2D Design estime que c’est un thème qui répond à l’aspiration des étudiants. « Les étudiants de cette université ont envie de faire le commerce, faire du business. Certains n’ont pas obligatoirement l’argent. Je voulais leur montrer qu’il était possible de créer leur business avec une somme modique, qu’il y a des façons de faire les affaires légalement en vendant des choses de très bonne qualité », a-t-il expliqué.

Pour sa part, le Directeur général de l’université française de Guinée, Mamadou Aliou Diallo, a dit que la conférence vient de clôturer une semaine d’activités et d’intégration pour ses étudiants. « Nous avons reçu une mission d’enseignement venue de la France pour pouvoir mettre en situation les étudiants de l’université française de Guinée. Comme vous le savez, nous avons un diplôme français. C’est pour cette raison, qu’à tout moment, nous recevons des enseignants français pour tenir les cours, faire des ateliers et des conférences », a indiqué le Directeur général de l’université française de Guinée.

Egalement interrogé à la sortie de la conférence, Safiatou Magassouba, étudiante en Master 2, option Management et technique des entreprises, s’est félicitée d’avoir assisté à cette conférence qu’elle estime avoir apporté un plus dans sa formation. « Déjà, c’est une opportunité pour nous de faire un business pareil. En général, on nous dit très souvent de faire un business plan ; de monter un projet de plus de 20 millions de francs guinéens… Maintenant, quand tu présentes un projet qui ne coûte que 100 dollars, c’est déjà une opportunité. La conférence nous a permis de découvrir beaucoup de choses qu’on ne connaissait pas. Personnellement, j’ai appris beaucoup de choses et je pense que par après, je pourrais faire mes propres activités », a dit Safiatou Magassouba.

Pour cette étudiante, c’est possible de réaliser sa propre activité si on se base des explications fournies par le conférencier, Alain Doladille. « C’est possible ! C’est vrai que c’est juste un briefing qu’il a fait ; ce n’est pas assez large. Mais, par la suite, on voit qu’avec 100 dollars, c’est largement moins cher que ce qu’on a l’habitude de voir ici », a dit Safiatou Magassouba.

A rappeler que la rencontre a pris fin par la remise des cadeaux à certains groupes d’étudiants qui se sont distingués durant le déroulement des activités pratiques de la semaine.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS