Les menaces du président Alpha Condé de fermer toute radio qui donnerait la parole au syndicaliste Aboubacar et la réaction dans la foulée de l’URTELGUI (Union des Radios et Télévisions Libres de Guinée) continuent de faire couler encre et salive. Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, est très en colère aussi bien contre les menaces présidentielles que la « soumission des radios » à cette injonction. Joint au téléphone ce jeudi 30 novembre 2017, par un reporter de Guineematin.com, Dr Fodé Oussou n’est pas allé du dos de la cuillère dans sa critique.

« L’objectif de monsieur Alpha Condé n’est pas de sortir la Guinée de la misère et de la précarité, ni comment régler les problèmes de l’éducation, son problème c’est comment obtenir son 3ème mandat. Et cette stratégie-là consiste à passer par l’intimidation. D’abord c’est au niveau de l’opposition où il faut chercher à acheter les gens pour les rallier, ensuite la société civile qu’il faut diviser. Puis, il faut s’attaquer à l’élément moteur de la démocratie qu’est la presse, il faut intimider la presse », accuse d’entrée le bras-droit du chef de file de l’opposition.

Selon Dr Fodé Oussou Fofana, la presse avait l’occasion de prouver son indépendance en refusant cette injonction. « Je suis très inquiet. Cette presse devait prouver à Monsieur Alpha Condé, qu’en tant que président de la République, ce n’est pas lui qui sait qui doit parler à la radio ou pas », soutient Dr Fofana.

Mais, poursuit-il, « c’est une grosse erreur que de n’avoir pas donné la parole à Aboubacar Soumah pendant cette synergie. Ils avaient l’occasion de l’appeler pour lui donner la parole et voir si monsieur Alpha Condé va fermer toutes les radios. C’est dommage que les responsables au sommet de la presse n’ait pas saisi cette occasion pour rentrer définitivement dans l’histoire. C’est comme une presse qui a peur, une presse qui ne rassure plus, une presse qui demain sera à la solde de monsieur Alpha Condé pour le 3ème mandat, une presse qui va se taire. Je suis profondément déçu et en colère », a lancé l’opposant.

Propos recueillis par Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin