Depuis quelques jours, les animateurs de l’émission « Les Grandes Gueules » de la radio Espace FM sont victimes de menaces de mort sur les réseaux sociaux. Une situation qui intervient à un moment où une chape de plomb s’abat sur la presse guinéenne. Ces menaces « ne nous feront pas détourner de notre travail », a dit ce jeudi 30 novembre 2017, Kalil Oularé, directeur général du groupe Hadafo Médias.

Les animateurs de la célèbre émission « Les Grandes Gueules » reçoivent de sérieuses menaces sur Facebook. Après Lamine Guirassy, c’est autour de toute l’équipe, citée nommément, d’être victime de menaces à cause sans doute de leur liberté de ton.

Joint au téléphone, Kalil Oularé reconnait que cette situation les « préoccupe comme toute personne qui, pour le simple fait d’avoir exercé sa profession, se voit indexée ou menacé. Cela ne va nous détourner de notre travail, de notre mission que nous faisons tous les jours. C’est des tentatives d’intimidation, des tentatives de déstabilisation », a dit le DG de Hadafo Médias.

Pour ce qui est des actions entreprises, Kalil Oularé « nous avons saisi, pour certains cas, les autorités. Des plaintes ont été portées et nous espérons que les enquêtes seront faites pour pouvoir trouver ces personnes qui, aujourd’hui, nous attaquent parce que nous avons fait le métier qui est le nôtre ».

Pour ce qui est du moral des animateurs concernés, Kalil Oularé précise que c’est la sérénité qui prévaut. « Le moral est bon. Vous savez, quand on exerce une telle fonction, il peut arriver que l’on soit exposé à ce genre de menaces. On reste confiant, on est dans l’exercice de notre fonction et on pense qu’on le fait bien, et nous allons continuer à travailler. J’espère que les autorités feront le nécessaire pour retrouver ceux qui sont derrière ces menaces », a laissé entendre monsieur Oularé.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin