La réforme des Forces de défense et de sécurité se poursuit en République de Guinée. C’est dans cette dynamique qu’un laboratoire d’apprentissage de l’Anglais a été officiellement ouvert ce vendredi, 8 décembre 2017, au camp Samory Touré, siège du ministère de la Défense nationale. Ce laboratoire de la langue Anglaise est le fruit de la coopération Guinée-États-Unis d’Amérique. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Dr. Mohamed Diané, ministre d’Etat à la présidence délégué à la Défense et de l’ambassadeur des États-Unis en Guinée, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Prenant la parole, le commandant de la Direction des Organismes de Formation Interarmées (DOFI) s’est réjoui de l’ ouverture de ce laboratoire d’apprentissage de l’Anglais au bénéfice de l’armée guinéenne.

Pour le colonel Boubacar Bah, « ce laboratoire permettra de former les militaires guinéens et de mieux les préparer nos candidats aux tests de sélection et d’augmenter le nombre de places offertes par les pays amis comme les USA, le Royaume-Uni, le Ghana…. Avec le retour de notre armée sur l’échiquier international, l’apprentissage de l’Anglais s’avère nécessaire », a-t-il dit.

Pour l’ambassadeur des États-Unis en Guinée, Denis Hankins, notre pays est aujourd’hui impliqué dans le maintien de la paix et de la sécurité dans la sous-région ouest-africaine. De ce fait, la maîtrise de l’Anglais est fondamental au regard de la diversité des partenaires de la Guinée. « Vous devez travailler avec des forces armées étrangères dans le cadre des Nations-Unies. Nous savons aussi qu’il y a des menaces dans la sous région comme le trafic des personnes, le trafic de drogue, les armes légères… voila pourquoi c’est important de renforcer les capacités des forces armées en vue de travailler avec vos partenaires », a dit le diplomate américain.

Le ministre d’État délégué à la Défense nationale, le Dr. Mohamed Diané, a remercié l’ambassade des USA pour ce geste au profit de toutes les forces de défense et de sécurité. « Je suis particulièrement attentif à l’appui diversifié que les États-Unis apportent à notre pays dans le cadre de notre participation aux opérations de maintien de la paix qui permet à notre armée de contribuer de façon très rayonnante au processus de la paix sur le plan international », rappelé le Dr Diané.

La cérémonie s’est poursuivie par la coupure du ruban et la visite du laboratoire. Un labo de 10 places qui va organiser des séances de formation de 6 h par semaine, en raison de deux heures par jour.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin