Le phénomène d’insécurité bat son plein à Kankan. Dans la nuit d’hier à aujourd’hui, lundi 11 décembre 2017, un jeune homme a été égorgé au quartier Sogbè, dans la commune urbaine de Kankan, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture.

SD, la victime était un vulcanisateur de profession qui avait une dépression mentale selon ses proches. Son corps a été retrouvé ce lundi matin dans une case non loin de son domicile. «Je quittais à la prière à l’aube, en venant j’ai trouvé du monde ici, je crois que c’est mon fils Lamine qui est allé ouvrir la porte c’est lui qui a vu son corps », a expliqué le père de la victime au micro du correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Cette découverte macabre a attristé et choqué plus d’un dans la ville, où beaucoup s’interrogent sur les circonstances et les raisons de la mort de ce jeune. C’est pour tenter d’en savoir justement sur ces interrogations, que la police a ouvert aussitôt une enquête.

Le corps sans vie complètement ensanglanté a été transporté à l’hôpital régional de Kankan sur instructions des autorités du quartier et judiciaires, toutes présentes sur les lieux, pour une autopsie.

De Kankan, Abdoulaye Nkoya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin