Les audiences foraines de Siguiri s’ouvrent ce mercredi, 13 décembre 2017. Plus de dix dossiers sont au programme, dont des cas de vols à main armée, d’assassinats et de viols, entre autres, a appris le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture.

La préfecture de Siguiri est connue pour être une zone où les vindictes populaires sont récurrentes. Des citoyens se rendent régulièrement justice dans cette préfecture de la Haute Guinée, allant jusqu’à tuer des personnes accusées d’avoir commis un délit ou un crime. C’est pourquoi, la justice guinéenne essaie de se rapprocher désormais des justiciables, à travers les audiences foraines, pour non seulement jouer son rôle, mais aussi rassurer les citoyens et les amener à avoir confiance dans la justice.

M. Abdoulaye Conté, juge de paix de Siguiri

Au cours de ces audiences qui s’ouvrent demain, 12 dossiers criminels seront jugés ; parmi lesquels celui portant sur l’assassinat de Bakary Kouyaté, un jeune conducteur de motos taxis, tué le 02 mai 2017 au grand marché de Siguiri. Un meurtre qui avait irrité les conducteurs de motos taxis de la ville, qui s’étaient massivement mobilisés pour tenter de venger la mort de leur ami. Les services de sécurité et les autorités de la préfecture avaient eu beaucoup de mal à maîtriser la situation et éviter une nouvelle justice populaire. Amadou Doumbouya, l’assassin présumé de Bakary Kouyaté, accusait ce dernier d’entretenir une relation extra conjugale avec sa femme. Il va comparaître donc devant la justice de paix de Siguiri pour s’expliquer sur son acte. Les autres dossiers au programme de ces procès criminels portent sur des cas de viol, de vols à main armée et des coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort.

Ces audiences foraines interviennent environ 5 mois après celles tenues en juillet 2017 dans la préfecture de Siguiri. Elles devraient durer une semaine.

De Siguiri, Bérété Lancei Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin