Pour la première fois dans un parlement multipartite en République de Guinée, le budget de l’Etat a bénéficié d’un vote favorable de l’ensemble des groupes parlementaires pourtant souvent opposés. 

Si l’unanimité s’est dégagée dans son vote, il y a aussi eu convergence dans sa lecture. Même s’il ne lisait que celui de son département, le ministre de l’Education nationale, Ibrahima Kalil Konaté (alias K2) a été le premier à se perdre dans l’énoncé du budget chiffré à des milliers de milliards, des millions et encore des milliers de francs guinéens.

Après cette lecture hasardeuse, ce ministre qui ne semble jouir que d’un militantisme au parti au pouvoir a été la risée du monde avec des humoristes dont certains se demandaient même s’il est toujours ministre d’une République…

A l’occasion de la clôture de la session budgétaire, Dr. Fodé Oussou Fofana s’est exprimé en tant que président du groupe parlementaire Libéral Démocrate. Il voulait dire que les dépenses totales (de la Loi de Finances initiale 2018) sont de 21 mille 137 milliards contre environ 15 mille milliards en 2017.

Mais, au lieu de lire ça, Guineematin.com vous propose d’écouter vous-même ce qu’il a dit :

Vidéo réalisée par Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin