Dr. Ibrahima Deen Touré

« Le Groupe tient à rappeler que doter notre Etat d’un budget est un acte important, tellement important que le législateur a prévu des mécanismes de dotation budgétaire de l’Etat, si pour une raison ou pour une autre les députés ne parvenaient pas à le faire. Mais attention, voter le budget et gérer le budget sont deux actes fondamentaux qui se tiennent. Voila que les députés du GPAR ont joué leur partitions. Il revient maintenant aux membres du gouvernement de jouer les leur », a notamment dit l’Honorable Ibrahima Deen Touré.

Comme indiqué précédemment, les députés ont clôturé la session budgétaire 2017, après avoir adopté à l’unanimité la Loi de Finances initiale 2018. Après le discours intégral du président de l’Assemblée nationale, Guineematin.com vous propose le discours d’explication de vote de Docteur Ibrahima Deen Touré, président du groupe parlementaire Alliance Républicaine.

DISCOURS D’EXPLICATION DE VOTE DU GROUPE PARLEMENTAIRE ALLIANCE RÉPUBLICAINE

———————————

Projet de Loi de Finances Initiale 2018

Volet dépenses « Global »

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale

Monsieur le Ministre Conseiller Chargé des Relations avec les institutions républicaines, Constitutionnelle

Mesdames et Messieurs les Honorables Députés

Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement

Mesdames et Messieurs de l’Administration Parlementaire

Mesdames et Messieurs  les invités, tout protocole observé

Monsieur le Président

Au terme de la session budgétaire 2017, c’est un honneur pour moi au nom du  GPAR de prendre la parole devant cette auguste assemblée pour livrer les avis et opinions de mes collègues députés du groupe.

Le GPAR  a suivi avec beaucoup d’attention les discours de présentation générale du PLFI 2018 prononcés respectivement par :

Madame la Ministre de l’Economie et des Finances pour la politique  d’orientation économique et financière,

Monsieur le Ministre du budget pour des questions budgétaires et le cadrage y afférant,

Monsieur le Gouverneur de la Banque Centrale pour la politique monétaire.

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale

Dr. Ibrahima Deen Touré

Le Groupe Parlementaire Alliance Républicaine a participé activement aux travaux parlementaires en ses différentes instances.

Le Groupe Parlementaire s’est prononcé sur le volet recettes du PLFI 2018 par le vote de ses députés en faveur de l’adoption de ce volet du budget.

Le GPAR décide aujourd’hui de se prononcer  sur le volet dépenses du PLFI 2018 à travers le vote de ses députés en faveur de l’adoption du volet dépenses dudit budget, en dépit de la détérioration observée de la qualité de certaines dépenses.

Le GPAR en conséquence des deux votes précédents (Volet recettes et dépenses), est dans un élan favorable pour l’adoption du PLFI 2018 dans sa globalité conformément au débat interne tenu au sein du Groupe Parlementaire durant ces périodes d’examen du budget.

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale

Honorables Députés

Le GPAR a fait un certain nombre de recommandations figurants dans notre précédent discours d’explication de vote, nous voulons que ces recommandations soient prises en compte. Il s’agit en particulier de la création des commissions d’informations parlementaires sur des sujets transversaux qui intéressent directement l’économie nationale et la vie de nos citoyens, à savoir :

  • Une commission d’information parlementaire sur le contenu des conventions minières liées à la vie de vos populations locales,
  • Une commission d’information parlementaire sur la montée saline sur les iles kaback dans la préfecture de Forécariah.
  • Une commission d’information parlementaire sur le système de certification de la qualité marchande en guinée,

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale

Messieurs les Ministres

Le Groupe tient à rappeler que doter notre Etat d’un budget est un acte important, tellement important que le législateur a prévu des mécanismes de dotation budgétaire de l’Etat, si pour une raison ou pour une autre les députés ne parvenaient pas à le faire. Mais attention, voter le budget et gérer le budget sont deux actes fondamentaux qui se tiennent. Voila que les députés du GPAR ont joué leur partitions. Il revient maintenant aux membres du gouvernement de jouer les leur.

Au plan politique et social, le groupe salue la tenue des élections locales et insiste sur le respect les critères de transparence et d’impartialité.

Le GPAR  salue la mise place de la quasi-totalité des institutions républicaines et demande qu’elles soient complétées.

Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement, en particulier ceux en charge du pool économique et financier de l’Etat

Nous espérons obtenir grâce à vos actions coordonnées dans l’année 2018 un véritable  respect normatif du cycle budgétaire dans notre pays.

De ce qui précède, je demande aux députés de notre groupe parlementaire et à tous les députés de l’Assemblée Nationale de voter favorablement pour l’adoption du Projet de Loi de Finances Initiales 2018 dans sa globalité en dépit de la diversité enrichissante de nos opinions.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Conakry, le 12/12/ 2017

Le Président du Groupe

Honorable Ibrahima Deen Touré

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin