Les préparatifs des élections communales continuent de polariser les débats dans les états major des différents partis politiques. A l’absence du président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, en séjour à l’étranger, c’est son vice-président, Dr. Fodé Oussou Fofana qui a présidé l’assemblée générale ordinaire de l’UFDG ce samedi, 23 décembre 2017. Il avait à ses côtés, son collègue et candidat pour la mairie de Matoto, honorable Kalémodou Yansané, ainsi que plusieurs autres cadres du parti, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a assisté à la rencontre.

L’assemblée a démarré par une prestation artistique, suivie de la présentation des militants et responsables du parti venus de Kindia, d’Angola, de France et du Canada.

Puisque cette assemblée a coïncidé au lendemain du 9ème anniversaire de la disparition de l’ancien président de la République, le Général Lansana Conté, le président de séance, Dr. Fodé Oussou Fofana, est a introduit sa communication par les liens qui unissaient Cellou Dalein Diallo et le deuxième président de la Guinée indépendante.

« Je voudrais demander au tout puissant, le miséricordieux, d’accueillir dans son paradis le Général Lansana Conté. C’est avec fierté que le président Cellou Dalein dit qu’il est le fils de Lansana Conté parce que, collaborer avec l’homme pendant 11 ans, avoir des postes de responsabilité, gérer plus de 4 ministères à la fois, cette confiance, il faut la mériter. Monsieur Lansana Conté aimait le président Cellou. Nous sommes fiers de cette relation. Ce n’est pas seulement au Fidaou de feu Lansana Conté, le président Cellou est aux côtés de la famille du Président Conté. Il s’occupe de sa famille, il est reconnaissant de Lansana Conté et il est un membre à part entière de cette famille. C’est pourquoi, hier, vendredi, la famille de Lansana Conté m’a demandé de vous transmettre le message en disant qu’elle est fière de Cellou Dalein Diallo », a expliqué Dr Fodé Oussou Fofana.

Revenant sur l’actualité dominée par les préparatifs des élections locales, le vice-président de l’UFDG a affirmé que son parti est déjà prêt. « Même si on n’avait pas reporté le délai du dépôt des listes de candidature, nous, on était déjà prêts à 98%. On n’a pas de problème parce que ce n’est pas en un mois qu’on prépare les élections. L’UFDG est un parti qui est déjà prêt pour ces élections depuis longtemps. Si on a reporté ce délai, ce n’est pas à cause de nous. Mais, c’est parce que le RPG avec monsieur Alpha Condé sont incapables de faire une liste », a-t-il avancé.

Pour illustrer ses explications, Dr Fodé Oussou Fofana a pris l’exemple sur la sous-préfecture de Banankoro, relevant de la préfecture de Kérouané considérée comme l’un des fiefs du parti au pouvoir où des affrontements ont même été signalés. « Quand le parti au pouvoir n’arrive pas à faire une simple liste à Banankoro, considéré comme leur fief, nous demandons à la CENI de les aider à constituer leurs listes. Nous, nous n’avons pas de problème. C’est le RPG qui a des problèmes », a-t-il dit, ajoutant que son parti n’a plus d’adversaire en face. « Le seul parti qui peut avoir des listes sur toute l’étendue du territoire, c’est l’UFDG. Nous n’avons pas d’adversaires en face. Le RPG n’est plus un adversaire. Les gens qui ne sont pas capables de constituer une liste ; il n’y a pas d’adversaire », a insisté l’opposant.

Enfin, Fodé Oussou Fofana a demandé aux militants de rester mobilisés et de rentrer dans les quartiers pour continuer le combat. « Battez-vous pour récupérer vos cartes d’électeurs pour pouvoir voter. Laissez le RPG adopter la stratégie qui consiste à encourager les candidats indépendants. A l’UFDG, il n’y en a pas ».

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin