L’Association des Jeunes pour le Progrès de Hérico (AJEPH) a organisé hier, dimanche 24 décembre 2017, au stade annexe de Nongo, une « journée mondiale de football ». Première du genre, cette cérémonie sportive vise à créer une saine émulation dans la fraternité et la paix entre les fils et filles de la sous-préfecture de Hérico, préfecture de Lélouma. Le thème central a tourné autour de la lutte contre l’immigration clandestine, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Placée sous le haut patronage de monsieur Amadou Oury Baldé, opérateur économique, cette journée sportive a pour objectif, la sensibilisation des jeunes sur les dangers de l’immigration clandestine, mais aussi permettre une levée de fonds pour la prise en charge financière des enseignants.

Cette rencontre a connu la participation de plusieurs personnalités dont monsieur Nouhou Baldé, fondateur de Guineematin.com et président d’honneur de cette cérémonie ; l’honorable Ousmane Gaoual Diallo, député à l’Assemblée nationale ; madame Baldé Aissatou Diallo, marraine ; et, du Commandant Bintou Diallo, présidente d’Honneur de la rencontre.

Ce match de gala a mis aux prises quatre équipes : l’AJEPH FC, le FC Lisan, les All Stars de Timbi Madina et le FC Tountouroun. Au finish, ce sont les All Stars et le FC Linsan qui ont disputé la finale. Et, la première équipe a malmené la seconde sur un lourd score de 4 buts à 1.

Dans son discours de bienvenue, le Dr. Abdoulaye R Diallo, médecin et président de l’AJEPH, a précisé que cette manifestation sportive vise « le renforcement des liens de fraternité et de paix entre tous les fils et filles de Lélouma en particulier, et de toute la Guinée en général. Nous sollicitons vivement l’adhésion de tous les jeunes ressortissants de Hérico, particulièrement les femmes », a-t-il introduit.

Parlant du thème principal de cette cérémonie sportive, Dr. Abdoulaye R Diallo a donné de larges informations sur les dangers qui guettent les candidats à l’immigration clandestine. « Beaucoup de nos jeunes aujourd’hui caressent le rêve d’aller vivre en Occident, même s’ils n’ont pas assez de moyens pour financer le voyage. Pour contourner cet obstacle, ils immigrent à leur risque et péril avec des faux documents ou en empruntant des moyens de locomotion précaires ; car, le seul but pour eux, c’est d’arriver en Europe, peu importe les conditions de voyage (….). Mon équipe et moi exhortons les jeunes à renoncer à l’immigration clandestine que nous qualifions de suicide. Toutefois, il faut préciser que nous ne combattons pas l’immigration qui doit se faire de façon légale, source de développement des Nations. Ainsi, comme dans l’Islam, le suicide est interdit. Nous demandons à tous de renoncer à l’immigration clandestine qui, à notre avis, est un suicide ; car, dans ces pirogues d’embarcation s’entassent toute la misère du monde », a-t-il prévenu.

De son coté, monsieur Nouhou Baldé a dit sa joie d’être à cette cérémonie. Accompagné de ses collaborateurs et amis, notamment de la Cellule technique de la Coordination internationale pour le développement de Télimélé, le patron de Guineematin.com a salué cette initiative. « Nous sommes venus dire qu’on est ensemble et nous encourageons cette initiative. Nous pensons que c’est quelque chose à perpétuer, non seulement par cette association, mais peut être aussi par d’autres. Et, c’est pour cela aussi qu’on s’est engagé à venir avec nos collaborateurs de Guineematin.com parce que c’est important de véhiculer des messages de ce genre, ça concerne la jeunesse. Vous avez parlé de football, mais la sensibilisation porte sur l’immigration clandestine. On connaît les dégâts que cela cause dans nos sociétés, dans nos communautés. La sous-préfecture de Hérico, Lélouma et Télimilé, nous sommes tous concernés. C’est important qu’on soit là et qu’on soutienne de tels messages », a-t-il fait remarquer.

Pour sa part, l’honorable Ousmane Gaoual Diallo, lui-même sportif, a salué l’initiative de ces jeunes de Hérico. « Il faut saluer cet esprit entrepreneurial des jeunes de Lélouma de façon globale, quelle que soit la sous-préfecture d’origine, en France, ici ou aux Etats-Unis, ils sont extrêmement mobilisés. Ce sont des gens qui sont très bien organisés. Quand on vient dans leur terroir, on voit l’immense travail qu’ils font, ne serait-ce que pour construire des maisons dans une région où la géographie n’est pas un cadeau, c’est montagneux, c’est difficile, l’eau n’est pas toujours disponible là où il faut ; mais, les gens arrivent à réaliser des choses extraordinaires. Ça, c’est le monde associatif qui le fait, il faut le saluer. Il faut aussi saluer cette préoccupation qu’ils ont sur l’immigration clandestine ; car, c’est une des régions de la Guinée qui est la plus victime », a dit le député.

Après cette journée mondiale du football, l’AJEPH compte organiser une soirée récréative au complexe Morikanteya le samedi prochain, 30 décembre 2017. Une manière pour elle de célébrer la fin de l’année en apothéose.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin