L’homme politique, Jean Marc Telliano accuse le président de l’Assemblée Nationale, Claude Kory Kondiano, d’intimider les citoyens de la Guinée Forestière pour qu’ils votent pour le RPG arc-en-ciel aux élections locales du 04 février 2018. Selon le président du RDIG (Rassemblement pour le Développement Intégré de la Guinée), le président de l’Assemblée Nationale est actuellement en tournée dans la région Forestière dans ce cadre, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

A l’occasion de cette tournée, entamée il y a de cela quelques jours, l’honorable Kondiano serait en train « d’intimider les citoyens de voter coûte que coûte et vaille que vaille pour RPG arc-en-ciel ». Jean Marc Telliano se dit déçu et sidéré de ce comportement du président de l’Assemblée Nationale. « J’ai été très déçu surtout quand mes responsables à la base m’ont remonté des informations par rapport à l’attitude du président de l’Assemblée nationale. Vraiment, j’ai été sidéré. Un président de l’Assemblée Nationale, qui est la deuxième personnalité de la République selon nos textes, est censé être en dehors de la mêlée. Mais il est en train de sillonner aujourd’hui toutes les préfectures et sous-préfectures de la Guinée Forestière pour aller intimider les responsables de l’opposition Républicaine », soutient Jean Marc Telliano.

Selon lui, il ne va pas se taire face à ces agissements. « Le président de l’Assemblée Nationale Kory Kondiano va de pire en pire. Mais je ne vais pas me taire, il faut que je le dénonce. A l’heure où je vous parle, il est à Koundou, une sous préfecture de Guéckédou. Mais, il trouvera les électeurs devant lui, car moi je suis confiant et c’est le terrain qui va toujours commander. Moi, je ne croiserai pas les bras, je suis en train de me battre en disant la vérité. C’est pourquoi, je demande à tous les militants et sympathisants de se remobiliser comme un seul homme pour barrer le chemin à ce régime fantôme », a martelé l’ancien ministre de l’agriculture d’Alpha Condé.

A en croire Telliano, le président Kory Kondiano est en train de prendre le budget de l’Assemblée Nationale pour corrompre les gens. « Par le passé il avait quels moyens ? Il n’avait même pas une bicyclette. Aujourd’hui, avec le budget de l’Assemblée Nationale, il va pour corrompre et intimider les gens. Mais, nous allons prendre toutes les dispositions idoines pour contrecarrer cette fois-ci la fraude et l’intimidation. Je lance un appel à toutes les autorités décentralisées pour leur expliquer l’enjeu de ces élections, puisque c’est des élections de proximité où les localités vont choisir les candidats qui aiment leurs localités, qui prônent le développement de leurs localités. Donc, on ne peut pas leur imposer des personnes », a-t-il dit.

Plus loin, le député dénonce les propos qui auraient été tenus à Kissidougou et Guéckedou par le numéro un du parlement guinéen. « Le président de l’Assemblée Nationale est un petit homme qui ne mérite pas d’être à la tête d’une institution comme l’Assemblée Nationale. Je ne peux pas comprendre qu’un président de l’Assemblée Nationale sillonne toutes les sous-préfectures de Kissidougou et de Guéckédou et qu’il tienne des propos comme quoi si l’UFDG gagne les élections locales, ils vont partir attacher les bœufs dans les champs des Kissiens. Il dit également qu’il faut coûte que coûte que le RPG gagne les élections, quelque soit la manière ou la forme de la mascarade. Ça, c’est des propos ethnocentristes. Une haute autorité d’une nation ne doit pas avoir de tels propos » a-t-il déploré.

Comme réaction à de tels propos, Jean Marc Telliano dit avoir pris ses dispositions. « Je vais le combattre pour ces propos. J’ai mis 450 jeunes en place pour surveiller les bureaux de vote. Actuellement, on est entrain de les former. Et, je me mettrai d’ailleurs en alliance avec l’UFDG, nous allons nous mettre ensemble pour leur barrer le chemin. C’est vraiment décevant, notre pays ne mérite pas ce genre de cadres, ce genre de responsables qui divise les ethnies. On doit se sentir chez soi quand on est en Guinée », a martelé le président du RDIG.

En outre, Jean Marc Telliano dit ne pas être surpris de ce comportement de la deuxième personnalité de la République. « Je ne suis pas surpris parce qu’il est parti de nulle part. Vous avez, quand on est surpris du bien être, on est surpris d’une fonction, on fait du m’importe quoi. Comme c’est un opportuniste, je lui prouverais qu’à Guéckédou le RPG ne gagnera pas, précisément à Yendé, même si on réorganise mille fois les élections, c’est le RDIG qui va gagner. Malgré toutes les malversations, c’est mon candidat Adrien Mara qui est le vice-président de la délégation spéciale à Yendé. Mais aujourd’hui, le président de l’Assemblée est là-bas pour intimider les gens, pour les faire démissionner de la liste du RDIG parce qu’ils savent vaille que vaille c’est le RDIG qui va remporter les élections à Yendé, car Yendé, c’est le bastion, le fief du RDIG, et quelque soit la mascarade, c’est le RDIG qui sera toujours en tête », a-t-il laissé entendre.

Propos recueillis par Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin