Dans quelques jours, l’humanité va tourner la page de l’année 2017. Aux dernières heures de cette année, le correspondant local de Guineematin.com est allé à la rencontre du président de la délégation spéciale de Mamou. Monsieur Mamadou Alpha Barry dit Barry Maths, nous avons parlé du bilan de l’institution qu’il dirige depuis le 25 Juillet 2016, date de son installation à la tête de la commune urbaine de Mamou.

Nous vous proposons l’intégralité de cet entretien réalisé au bureau de la première autorité communale de la ville carrefour.

Guineematin.com: Bonjour Monsieur Mamadou Alpha Barry.

Mamadou Alpha Barry: Bonjour Guineematin.com

Guineematin.com : je rappelle que vous êtes le président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Mamou. Nous sommes à quelques heures de la fin de l’année 2017, c’est une occasion pour nous de faire une rétrospective sur les activités de la mairie au cours de cette année qui s’achève. Quel bilan peut on tirer des actions de la mairie durant l’’année 2017 à Mamou ?

Mamadou Alpha Barry: Vous savez que notre arrivée ici a été un peu chaotique. On nous a installés, il y a eu une remise en cause et ensuite nous sommes revenus. De notre installation à notre prise de fonction effective, il y a eu quatre mois de flottement. Et heureusement nous sommes revenus. Il y avait beaucoup de problèmes. La commune ne fonctionnait pas, la ville n’était pas assaini, les travailleurs n’étaient pas payés. Quand nous sommes arrivés, notre première tâche a été de régler ce problème. D’abord, payer les arriérés de salaire et ensuite nous mettre à la tâche pour assainir la ville. Avec l’appui de la population notamment les jeunes, nous avons pu réaliser cette activité. Relativement la ville est propre. Ce n’est pas parfait, mais nous pensons que ça peut aller comme ça. Donc après le payement des salaires et l’assainissement de la ville, nous avons entamé certaines tâches urgentes. A la commune ici il y avait un des camions (que feu Général Lansana Conté avait donné aux communes) qui était sur cale depuis des années. C’est mon prédécesseur Elhadj Oumar qui avait entamé la réparation de ce camion. Heureusement quand nous sommes arrivés, nous avons finalisé ce problème. Après çà nous avons entrepris certains travaux dans certaines écoles qui en avaient vraiment besoin. Je prends le cas de Tchéougol, une école primaire très enclavé, où il y avait beaucoup de problème. On a réussi avec le soutien de l’ACAUPED à mettre un peu, les choses au point là-bas. Après çà, il y a eu le lycée Doukouré où il y avait quelques classes où il était très difficile de faire les cours à cause des échos qui se propageaient entre les classes. Nous avons réussi à les plafonner. Après çà nous avons entrepris la construction de trois salles de classes à l’école primaire ‘’Sory Condé’’. Heureusement les travaux ont fini en huit mois. Les classes ont été construites entièrement en dur, plafonnées, peintes et équipées. Chaque classe a pu avoir 25 tables bancs, un bureau du maître et une armoire. Ces classes sont actuellement fonctionnelles. Malgré les difficultés de trésorerie, on a réussi à payer régulièrement les salaires, on a acheté quelques équipements. On a équipé la salle de réunion du bureau de la commune en mobilier neuf, en prévision du prochain conseil communal. On a pu trouver des tables et une trentaine de chaises. On a acheté cent (100) poubelles qu’on a distribuées pour créer une culture de collecte des ordures afin de rendre la ville propre. Nous avons réussi aussi à équiper les trois camions de la commune en pneus. Au total nous avons acheté 26 pneus pour ces camions. Il y a eu aussi un entretien des bureaux de la commune, parce qu’il y avait un problème de toilette et d’adduction d’eau. Nous avons réussi avec la tutelle (la préfecture) qui nous a encadré, de maintenir la paix et la sécurité à Mamou. Il y a beaucoup de détails mais voilà les principales activités qu’on a eu à mener durant cette petite période.

Guineematin.com : au vu des activités que vous venez d’égrener est-ce qu’on peut dire que la commune a largement atteint ses priorités pour 2017 ?

Mamadou Alpha Barry : C’est à vous d’apprécier. Nous, nous ne pouvons qu’exécuter les tâches. L’appréciation c’est les citoyens. Néanmoins, nous pensons que nous avons accompli quelques bonnes choses. Nous avions établi un PAI (plan annuel d’investissement) que nous avons exécuté.

Guineematin.com : réaliser des activités demande des moyens et la commune avait un budget pour l’année 2017. A combien se chiffrait-il et quel est le niveau d’exécution de ce budget communale ?

Mamadou Alpha Barry: en ce qui concerne cette question, il y a eu tout récemment un arrêté du ministère de l’administration du territoire qui a clôt nos opérations, mais le compte administratif n’a pas encore été fait. Donc, je ne peux pas vous répondre exactement ici. Nous n’avons pas pu faire le compte administratif parce que nous n’avons pas encore tenu le dernier conseil, mais ce sont les recettes de la commune et la subvention que l’Etat accorde aux communes, qui ont servi a exécuté ces tâches. Cependant, je vous rappelle que les recettes propres de la commune sont faibles. Nous avons une quarantaine voire même une cinquantaine de travailleurs que nous payons avec des salaires très maigres et l’essentielle des recettes servent presque à payer ces salaires. Maintenant, les subventions obtenus nous ont servi à réaliser par exemple l’école primaire de ‘’Sory Condé’’.

Guineematin.com : Quelles sont les principales difficultés auxquelles la mairie de Mamou a été confronté au cours de l’année 2017 ?

Mamadou Alpha Barry: il y a beaucoup de problèmes mais le problème principal reste la mobilisation des recettes. Là, il y a beaucoup de travail à faire. Nous avons débuté et nous pensons que l’équipe qui sera là (à la commune) va chercher à améliorer çà, pour exécuter les tâches au bénéfice des citoyens.

Guineematin.com : Bientôt nous serons dans un nouvel an. Selon vous, quelles devraient être les priorités de la commune pour l’année 2018 qui pointe à l’horizon ?

Mamadou Alpha Barry: A mon avis, l’objectif principal de la commune c’est d’abord maintenir l’élan, maintenir la paix et ensuite réaliser des actions au profit des populations. Il y a beaucoup de chose à faire, comme entretenir certaines infrastructures sociales telles que les écoles, les centres de santé et les postes de santé, maintenir la paix et assainir la ville qui est un problème essentiel. Donc, voilà des choses qui sont prioritaires et qui peuvent être faite au profit des populations de Mamou. Je pense que c’est dans ce sens là que la prochaine équipe qui sera à la commune (au lendemain des élections communales du 04 Février) va s’atteler pour le bien de Mamou.

Guineematin.com : nous arrivons au terme de cet entretien, mais avant de nous quitter : Quel message avez-vous à l’endroit des citoyens de Mamou, surtout en ce qui concerne la préservation des acquis de la commune ?

Mamadou Alpha Barry: Ah…Préserver les acquis, c’est important. Vous savez quelques part dans notre pays on a eu la culture de la destruction. C’est-à-dire dès qu’il y a des mécontentements, on casse. Ça ne sert à rien. Je crois qu’il faut continuer à préserver ce que nous avons, nos acquis. Je profite de cette occasion pour remercier les populations de Mamou pour l’appui qu’ils n’ont cessé de nous apporter depuis que nous sommes ici. Nous sommes à la veille des élections et j’appelle les populations à bien choisir l’équipe qui sera là (à la commune). Mamou est une ville cosmopolite. La paix, la sécurité et le développement de cette ville intéressent tout le monde. Tous ceux qui résident à Mamou quelques soient leurs lieux de naissance, leurs origines, d’où qu’ils viennent de la république de Guinée, il est important de vivre ici en symbiose pour construire la paix et développer Mamou qui est d’ailleurs la ville de tous les guinéens. Je profite aussi de l’occasion pour souhaiter bonne année 2018 à vous la presse et tous les citoyens de Mamou. Que l’année 2018 soit une année de paix, de prospérité et de développement pour Mamou.

Guineematin.com : Merci monsieur le Maire, Mamadou Alpha Barry

Mamadou Alpha Barry: Merci à vous Guineematin.com.

Entretien réalisé et décrypté par Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin